Bataclan : Le concert de Sting complet en moins d'une heure

Par , publié le
Culture
Sting pendant une interview à l'AFP à New York le 28 septembre 2016

Les places pour le concert de réouverture du Bataclan donné par Sting se sont vendues en moins d’une heure ce matin.

Il fallait être très réactif et très chanceux pour s’offrir des places pour le concert de Sting qui marquera la réouverture du Bataclan. Mis en vente ce matin, les billets ont tous été écoulés en moins d’une heure.

La billetterie en ligne ne soutient pas la forte affluence

La vente a débuté ce matin à 10 h et il y a fort à parier que des milliers d’internautes étaient postés devant leur ordinateur bien avant l’ouverture de la billetterie en ligne. À peine la vente avait-elle débuté que le site de vente en ligne connaissait de grosses difficultés, ses serveurs étant saturés par la forte affluence.

Moins d’une heure après le début de la vente, le concert affichait complet et la page d’accueil du site internet du Bataclan affichait le message suivant. « Toutes les places pour le concert de Sting ont été vendues, merci de votre compréhension ».

Le premier concert depuis le 13 novembre 2015

Ce concert exceptionnel de Sting sera le premier à se tenir depuis les attentats du 13 novembre 2015 qui avaient fait 130 morts en région parisienne, dont 90 dans la salle de spectacle. L’artiste a d’ores et déjà indiqué qu’il ne prendrait pas de cachet pour sa prestation et que les recettes de ce concert seront reversées aux associations d’aides aux victimes Life for Paris et 13 novembre : Fraternité et Vérité. La salle a été entièrement refaite à la suite des attaques et peut désormais accueillir 1479 spectateurs.

Pour l’occasion, les familles des victimes seront invitées. Au lendemain de ce concert de Sting, qui marquera le triste anniversaire des attentats du 13 novembre, une plaque commémorative sera apposée devant la salle de concert. Des survivants de l’attaque, dont des membres des Eagles of Death Metal qui jouaient sur la scène le soir de la tuerie, seront certainement présents à cette cérémonie.

Crédits photos : © AFP/Archives Angela WEISS

Partager cet article