Barack Obama estime qu'un 3ème mandat aurait été à sa portée

Par , publié le
International
Barack Obama, Président des Etats-Unis.

Lors d'un entretien de fin de mandat, Barack Obama a notamment déclaré qu'à son sens, les Américains auraient voté en masse pour lui s'il lui avait été possible de briguer un troisième mandat.

Le texte de la constitution des États-Unis stipulant la non-rééligibilité d'un président au-delà de deux mandats, il était par conséquent imparable que Barack Obama cède son fauteuil de chef d'État après avoir dirigé son pays huit ans durant.

Mais s'il lui avait été possible de mener campagne pour briguer un troisième mandat, quelles auraient été ses chances de conquérir de nouveau son trône ? Dans un entretien de fin de campagne accordé à son ami et ancien conseiller David Axelrod, Barack Obama apparaît convaincu que les Américains auraient voté en masse pour lui.

Élections US : Obama pense qu'il aurait mobilisé la majorité

Le 44e président des États-Unis considère pour commencer que les dirigeants politiques élus ne reflètent pas systématiquement le choix de la population : "J'aimerais m'attarder sur deux points, David, puisqu'il est apparu évident que suite à l'élection et à la victoire de Trump, beaucoup de gens ont suggéré que quelque part, il s'agissait vraiment d'un fantasme. Ce que je dirais, c'est que la culture a en fait changé, que la majorité adhère à la notion d'une Amérique tolérante, diverse, ouverte et pleine d'énergie et de dynamisme. Et le problème, c'est que ça ne se traduit pas toujours dans la politique, n'est-ce pas ?"

Avant de poursuivre : "Tu sais, j'ai confiance en cette vision parce que je crois que, si j'avais à nouveau mené campagne, je pense que j'aurais pu mobiliser la majorité des Américains pour se rallier à mes côtés. Je sais que dans les conversations que j'ai eues avec des gens dans tout le pays, même ceux qui n'étaient pas d'accord avec moi, ils disaient que la vision, la direction vers laquelle je pontais était la bonne."

La réplique de Trump

Des propos qui ont fait réagir sur Twitter le président-élu Donald Trump, qui n'a ainsi pas manqué de mentionner les dossiers sur lesquels son prédécesseur aurait eu une gestion discutable : "Le président Obama a dit qu'il pensait qu'il aurait pu me battre. Mais à ça, je réponds HORS DE QUESTION ! - la délocalisation des emplois, ISIS, OCare, etc."

Crédits photos : Drop of Light / Shutterstock.com

Partager cet article