Bande de Gaza : une fillette et son frère périssent dans un raid israélien

Par , publié le
International Bombardements israéliens à Gaza.
Bombardements israéliens à Gaza.

Une fillette palestinienne âgée de 6 ans et son frère de 10 ans ont trouvé la mort suite à un raid israélien mené samedi sur la bande de Gaza.

Il y a quelques heures, des sources médicales palestiniennes ont déclaré que samedi, une petite fille palestinienne, "Israa [...], 6 ans, a succombé après avoir été grièvement blessée lors d'un raid sur le village de Beit Lahiya dans le nord de la bande de Gaza, dans lequel son frère Yassine, 10 ans a été tué".

L'armée israélienne explique quant à quelle que cette attaque aérienne serait la réponse à des tirs de roquettes ayant visé Israël sans toutefois faire le moindre blessé ou mort. Nos confrères de La Croix rapportent ainsi que, comme elle en a l'habitude à chaque fois qu'elle essuie ce genre de tir, l'aviation israélienne a répliqué ici par quatre raids conduits avant l'aube contre des bases de la branche armée du mouvement islamiste Hamas, lequel détient le contrôle de la bande de Gaza.

Raid israélien : deux enfants palestiniens tués dans une riposte

Par voie de communiqué, l'armée d'Israël a indiqué qu'"en réaction à l'agression, l'armée de l'air a frappé quatre sites du Hamas dans le nord de la bande de Gaza". L'une des bases des brigades Ezzedine Al-Qassam se trouvait non loin de la demeure de la famille endeuillée. Cette dernière a également vu l'un de ses enfants, âgé de 13 ans, être blessé dans ces raids. Les funérailles du petit Yassine, organisées dans l'après-midi, ont été rejointes par plusieurs centaines de personnes.

Le Hamas dénonce les attaques

Ces raids ont été condamnés par Ismaïl Radouane, haut cadre du Hamas considérant que ces attaques aériennes constituent "une escalade" dont "l'entière responsabilité" est attribuée à l’État hébreu. Le mouvement islamiste a d'ailleurs fait savoir qu'il compte se venger de ces représailles, qu'Israël continue d'opérer sur des sites détenus par le Hamas alors qu'un certain nombre de tirs de roquettes ont été revendiqués par des groupes se voulant proches de Deash.

Crédits photos : Capture écran YouTube / iTélé

Partager cet article

Pour en savoir plus