Baisse du salaire net moyen des enseignants en 2013

Par , publié le
Société Photo d'illustration. Des élèves dans une salle de classe.
Photo d'illustration. Des élèves dans une salle de classe.

Une étude du ministère de l'Education parue ce jour relève, en euros constants, une baisse du salaire net moyen des enseignants en France de 1% pour l'année 2013.

C'est la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), qui contribue à l'évaluation des politiques conduites par le ministère de l'éducation nationale qui a mené cette étude sur la rémunération des enseignants pour l'année 2013. Il apparait, peut-on lire en préambule de ses conclusions, que "Par rapport à 2012, le salaire net diminue de 1 % en euros constants. Néanmoins, le salaire net moyen des enseignants présents en 2012 et 2013 avec la même quotité de travail augmente de 0,3 % en euros constants".

Education : baisse des salaires nets de 1% en 2013

Ainsi, en équivalent temps plein, le salaire net moyen atteignait 2.450 euros net mensuels pour les enseignants du primaire et secondaire, public ou privé. Soit une baisse de 0,2% par rapport à 2012. Mais en tenant compte de l'inflation, qui affichait 0,9% cette année, le repli est de 1% en euros constants.

A noter que la rémunération est plus élevée dans le secondaire, 2.640 euros, contre 2.210 euros dans le primaire.

Comment expliquer ce repli ?

D'un côté, le turnover de la population enseignante a son rôle à jouer : les 3,4% de nouveaux arrivants perçoivent une rémunération moins importante que les 3,7% sortants. Mais la raison principale est à chercher du côté du point d'indice des fonctionnaires, qui n'a pas fait l'objet de réévaluation depuis juillet 2010. Alors qu'en face, sur le bulletin de paie, les cotisations salariales augmentaient de 1,3% en euros constants.
"Des négociations qui ont vocation à améliorer la rémunération des enseignants" seront ouvertes, a déclaré la ministre Najat Vallaud-Belkacem car "c'est l'objectif de cet accord que de revoir les échelons indiciaires". Elle parlait ici de la décision, le 30 septembre dernier, du Premier ministre Manuel Valls d'appliquer l'accord sur la rémunération des fonctionnaires. Et ce malgré l'opposition d'une partie des syndicats d'enseignants.

En 2014, rapporte l'Afp, l'OCDE dans son étude Regards sur l'éducation en 2014 pointait qu'en France, "le salaire statutaire des enseignants du premier et du second degré est inférieur à la moyenne de l'OCDE, aussi bien pour les enseignants débutants que pour ceux qui ont dix ou quinze ans d'expérience professionnelle".

Crédits photos : Kzenon/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus