Automobile : La startup française Drivy lève 31 millions d'euros

Par , publié le | modifié le
Transports Le logo de la start-up Drivy
Le logo de la start-up Drivy

La start-up de location de voitures entre particuliers veut profiter de cette nouvelle levée de fond pour s’étendre à de nouveaux marchés en Europe.

L’ascension de la start-up française Drivy, spécialisée dans la location de véhicules entre particuliers, n’en finit plus !

Après avoir racheté son concurrent allemand Autonetzer il y a maintenant presque un an, la firme vient d’opérer une levée de capital qui pourrait lui permettre de conquérir trois nouveaux marchés d’ici la fin de l’année selon Les Échos.

31 millions d’euros pour Drivy

La start-up vient donc de réussir une levée de fond de 31 millions d’euros auprès des fonds d’investissement Cathay Innovation et Nokia Growth Partners avec la participation de ses partenaires historiques, Bpifrance, Via ID et Index Ventures. Depuis ses débuts, Drivy est donc parvenu à lever 47 millions d’euros.

Il faut dire que le service est en pleine expansion et fait partie des start-ups qui connaissent une progression fulgurante dans le domaine du transport entre particuliers. Drivy revendique 850 000 utilisateurs, dont 700 000 en France, 100 000 en Allemagne, où elle s’est lancée en 2014, et 50 000 en Espagne où elle a débarqué en 2015. Au total, Drivy recense 36 000 voitures de particuliers mis à la location sur sa plateforme. À titre de comparaison, OuiCar, son principal concurrent, en recense de son côté 30 000.

Trois nouveaux pays pour 2017

Cette nouvelle manne financière devrait permettre à Drivy de se lancer dans trois nouveaux pays européens, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Italie, d’ici la fin de l’année et recruter entre 50 et 60 personnes supplémentaires pour venir étoffer son équipe actuelle de 70 collaborateurs.

Drivy compte également profiter de ce nouvel investissement pour étendre son dispositif de déverrouillage de véhicule par smartphone Drivy Open qui permet de s’affranchir de la remise des clés de la voiture entre le propriétaire et le locataire en mains propres. Un dispositif qui équipe 300 véhicules de la plateforme actuellement, un chiffre que Drivy compte faire passer à 2000 très rapidement.

Crédits photos : Flickr Drivy

Partager cet article