Autocars : plus de 1.000 emplois créés depuis la promulgation de la loi Macron

Par , publié le
Économie Autocar
Autocar

Le gouvernement a annoncé que 1.000 emplois ont créées dans le secteur des autocars depuis la promulgation de la loi Macron le 7 août dernier.

À en croire Bercy, "plus de 1.000 emplois" dans le secteur des autocars ont été créés en l'espace de quatre mois, soit depuis la promulgation de la loi Macron le 7 août dernier. Une loi, nous rappelle-t-on, "pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques".

Au mois de septembre, le secteur du transport par autocar avait déjà vu naître 700 nouveaux emplois d'après le ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique Emmanuel Macron. Nos confrères de MYTF1News rapportent donc qu'aujourd'hui, "plus de 1.000 emplois ont été créés et au moins 500.000 passagers ont été transportés dans toute la France", c'est-à-dire "trois fois plus que sur l'ensemble de l'année 2014".

Plus de 1.000 emplois créés dans le transport d'autocars en décembre, 700 en septembre

Par voie de communiqué, le ministère de M. Macron a ajouté qu'"aujourd'hui, 146 villes et aéroports sont desservis et plus de 600 autocars assurent chaque jour des liaisons en France", que "les créations d'emplois se poursuivent à un rythme soutenu, et [que] la croissance du secteur est confirmée et amplifiée".

"L'offre des PME" appelée à poursuivre son développement dans un proche avenir

L'ex-secrétaire adjoint de la présidence de la République attribue par ailleurs ce développement à "l’offre des PME", lesquelles rejoignent ainsi les grands groupes qui travaillent sur les lignes de transport par autocar. Et l'on s'attend non seulement à ce que l'offre se maintienne dans les mois à venir, mais également qu'elle poursuive son développement. On constate en effet, depuis le 15 octobre, l'ouverture de dessertes entre les villes espacées de moins de 100 km; il est également à noter que l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières a reçu "plus de 70 dossiers" de la part des autocaristes, et ce dans l'optique de nouvelles ouvertures de lignes.

Crédits photos : Gilles Lougassi / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus