Autocar accidenté dans le Nord : Mise en examen du chauffeur

Par , publié le | modifié le
France L'accident a fait 21 blessés, dont 6 graves.
L'accident a fait 21 blessés, dont 6 graves.

Pour avoir pris un passage qui était interdit aux véhicules de plus de 2,6 mètres,entrainant plusieurs blessés, le chauffeur de l'autocar dans le Nord a été mis en examen.

"C’était horrible", "On n’a pas compris ce qui s’est passé". Les témoignages des rescapés de l’accident de l’autocar dans le Nord donnent tous ce sentiment d’avoir frôlé la mort. Reliant la ville de Bilbao à Amsterdam, cet autocar transportait 56 jeunes espagnols âgés de 18 à 29 ans.

Alors qu’il était bien précisé que les véhicules de plus de 2,6 mètres étaient interdits, le chauffeur de 59 ans a emprunté ce chemin entrainant l’arrachage du toit dans les alentours de 5h30. Il est poursuivi pour "blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail d'une durée inférieure ou égale à trois mois par violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement".

Le chauffeur, interdit de circuler sur le territoire français

Dans le cadre de son contrôle judiciaire, le chauffeur est interdit de conduire sur le territoire français. Les dépistages d’alcoolémie et stupéfiants étant négatifs, c’est un homme très abattu qui est arrivé devant le juge, expliquant qu’il avait suivi les indications de son GPS. Réputé chauffeur chevronné, il avait pourtant plusieurs fois effectué le trajet reliant Bilbao à Amsterdam.

Nouvelles rassurantes pour les blessés

Alors que les inquiétudes se portaient sur le pronostic vital de six personnes, le centre hospitalier régional universitaire de Lille a annoncé qu’il n’était plus engagé ce lundi soir. Au total, 34 personnes avaient été prises en charge. 21 étaient ressortis avec des soins légers. Les passagers non blessés ont été transportés vers l’aéroport d’Orly pour prendre un avion retour pour Bilbao. Les passagers devaient initialement rejoindre les Pays-Bas pour du camping et des excursions.

Crédits photos : AFP

Partager cet article

Pour en savoir plus