Route : Google Maps veut faire sauter les bouchons

Par , publié le
Web Photo d'illustration. Le service Google Maps.
Photo d'illustration. Le service Google Maps.

La nouvelle mise à jour de Google Maps devrait nous aider, d'après notre historique de mode de conduite, à choisir le meilleur itinéraire pour se rendre d'un point à un autre.

Google Maps, le célèbre service cartographique du géant du web, s'apprête à être mis à jour. Si le driving mode (mode de conduite) se déleste de quelques kilos superflus en rendant l'interface encore plus propice à ce que le conducteur soit concentré sur la route, la principale innovation ne tient pas à cela.

Pour les appareils tournant sous Android, cette mise à jour de l'application souhaite en effet tenter d'éradiquer les embouteillages.

Google Maps veut proposer l'itinéraire le plus "malin"

Jusqu'ici, le service se bornait à suggérer plusieurs itinéraires, selon les différents temps de parcours prévus ou les distances à parcourir. Désormais, si vous le souhaitez, un seul parcours vous sera proposé. Comment ? L'algorithme prendra appui sur votre historique de conduite, et bien sûr sur le lieu que vous demandez à rejoindre. Mais il prendra aussi en compte l'état du trafic routier en temps réel.

Et, si vous programmez votre destination à l'avance, Google Maps sera en mesure de vous prévenir, via notification, de l'intérêt de retarder ou avancer son départ.

Objectif : alléger les embouteillages

A terme, et grâce aux millions de données collectées sur le comportement des automobilistes, l'objectif est de mettre fin aux bouchons. Mais qui dit données collectées, dit consentement de chacun à se délester d'une partie de leur vie privée. Toutefois, il est possible de désactiver cette possibilité. Mais en conséquence, de ne pas profiter des avantages proposés.

Mais vous souhaitez en profiter dès maintenant ? Fredzone.org nous apprend jeudi que le nouveau driving mode est déjà disponible en version bêta.

Crédits photos : Roman Pyshchyk / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus