Australie : un touriste français tué à l'arme blanche sur une aire de repos

Par , publié le
International
Les forces de police en Australie (photo d'illustration)

Mercredi après-midi en Australie, un touriste français qui voyageait avec sa femme dans le centre du pays a été mortellement poignardé au cou. Son épouse a été hospitalisée en état de choc et son meurtrier présumé interpellé.

Le drame est survenu mercredi après-midi en Australie. Alors qu'il voyageait dans le centre du pays avec son épouse, un touriste français a été poignardé au cou par un individu sur une aire de repos, avant de succomber à ses blessures.

Dans des propos traduits rapportés par LCI, Travis Wurst, officiant au sein de la police australienne, explique que "les deux touristes français, un homme et son épouse, se trouvaient vraisemblablement sur une aire de repos à 30 kilomètres au sud de Aileron Roadhouse quand un inconnu s'est approché d'eux". Et de poursuivre : "L'homme a vraisemblablement poignardé le touriste au cou, dans une attaque non provoquée. Le touriste est mort sur place".

Touriste tué en Australie : son meurtrier présumé interpellé

Âgé de 35 ans, le meurtrier présumé a ensuite pris la fuite à bord d'une voiture avant d'être rattrapé par la police alors qu'il se dirigeait vers le Nord. Il a néanmoins tenté d'échapper à pied aux forces de l'ordre en voulant les semer dans le bush. Jeudi matin, il était finalement interpellé.

L'épouse de la victime a été hospitalisée à Alice Spring en état de choc. Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances précises des faits, avec la police s'attachant notamment à recueillir des témoignages pertinents dans ce but.

Une région déjà fatale à un couple britannique

La presse australienne relate des faits similaires remontant à l'été 2001. Un touriste britannique qui voyageait également avec sa compagne dans la même région aura ainsi disparu sans jamais plus donner de ses nouvelles ni que son corps soit retrouvé.

La femme qui l'accompagnait finira quant à elle par être secourue après s'être cachée pour échapper à l'agresseur de son compagnon. Celui-ci peut toutefois difficilement être tenu responsable du meurtre du touriste français étant donné qu'il a été condamné à perpétuité pour une peine actuellement purgée à la prison de Darwin.

Crédits photos : M. W. Hunt / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus