Australie : le meurtrier d'une étudiante française condamné à la perpétuité

Par , publié le
International Photo d'illustration. La balance de la justice.
Photo d'illustration. La balance de la justice.

Sophie avait été violée et battue à mort au printemps 2014 à Brisbane.

Benjamin Milward, un Australien âgé de 28 ans aujourd'hui, a été condamné mercredi à la prison à vie pour le viol et le meurtre de Sophie, une jeune étudiante française de 21 ans.

Sophie, tuée en 2014 à Brisbane

La jeune femme vivait dans cette ville de l'Est de l'Australie dans le cadre d'un échange avec la Griffith University. Son corps dévêtu avait été découvert à la fin du mois de mars dans un parc. La police avait alors commenté "une agression particulièrement brutale", l'étudiante ayant été violée et battue à mort.

Son agresseur, qui avait 25 ans au moment des faits, avait été arrêté peu de temps après, confondu par son ADN retrouvé sous les ongles de sa victime. L'enquête avait en outre révélé que le jour du meurtre, il avait consommé de l'alcool et de la méthamphétamine.

"Vous avez permis à vos désirs sexuels de vous dominer"

Début octobre, l'homme avait plaidé coupable de tous les chefs d'inculpation. C'est donc à la prison à vie que Benjamin Milward a été condamné, assortie d'une peine de sûreté de 25 ans. Il s'est aussi vu condamner à 15 ans de réclusion pour le viol, avec confusion des deux peines.

La juge a rappelé durant l'audience que Milward avait "tué une jeune femme qui avait la vie devant elle, une vie pleine de rêves et d'espoir". Elle a ajouté, citée par les médias australiens locaux : "Vous avez attaqué une femme sans défense, vous ne lui avez témoigné aucun respect (...) Vous avez permis à vos désirs sexuels de vous dominer, vos agissements étaient ceux d'un lâche".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus