Australie : inculpé après une attaque au couteau inspirée par Daesh

Par , publié le
International
La police en Australie

Dimanche en Australie, un homme de 22 ans a été inculpé après une agression au couteau inspirée par Daesh. La victime, un homme de 59 ans, a été gravement atteinte.

Un homme âgé de 22 ans a été inculpé dimanche à Sydney (Australie) après une agression au couteau commise samedi-après-midi et inspirée par Daesh. Il est aux alentours de 16h00 (heure locale) lorsque, dans une banlieue de la ville, un homme de 59 ans reçoit plusieurs coups de couteau par un individu possiblement jeune.

Le Parisien rapporte que le quinquagénaire s'est ensuite réfugié dans la maison d'un voisin. Son agresseur a voulu le rejoindre en tentant de briser la porte en verre de l'entrée. L'individu hurlait : "Quelqu'un va mourir aujourd'hui". Des témoignages affirment qu'il aurait poignardé sa cible en criant "Allahu akbar" (Dieu est [le] plus grand).

Attaque inspirée par Daesh : la victime gravement blessée

Le suspect sera maîtrisé par les forces de l'ordre non sans s'être attaqué à l'un des agents présents, et des tirs de Tader (pistolet à impulsion électrique) d'avoir permis sa neutralisation. D'après la police, la victime ne connaissait pas son agresseur. Touchée aux mains et sur l'ensemble du corps, son état apparaissait grave dimanche.

La responsable-adjointe de la police de l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud Catherine Burn a communiqué sur les motivations du suspect : "Nous savons que cette personne a de très fortes convictions extrémistes inspirées par Daesh". Une affirmation établie par la découverte de documents relatifs à l'organisation terroriste.

Le suspect pas rattaché à un groupe terroriste

"Nous ignorons ce qui l'a poussé à agir, mais nous espérons que notre enquête apportera des réponses". Et d'ajouter toutefois qu'"il y avait clairement une certaine planification de l'attaque". Et si l'homme inculpé n'est rattaché à aucun groupe terroriste, Mme Burn se veut néanmoins concernée par le type inédit de menace qu'il représente : "C'est le nouveau visage du terrorisme".

En début de semaine, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull déclarait que la menace terroriste au sein du pays était bien "réelle". Dix tentatives d'attentat y auraient été déjouées sur ces deux dernières années.

Crédits photos : max blain / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus