Auschwitz : l'installation de brumisateurs crée la polémique

Par , publié le
International
L'entrée du camp de concentration d'Auschwitz

A Auschwitz, la direction du mémorial a installé des brumisateurs pour rafraîchir les visiteurs pendant les fortes chaleurs de l'été. Mais l'installation en a choqué certains : on peut en effet l'assimiler aux douches qui ont tué des millions de juifs dans ce même camp.

Il a fait chaud cet été dans toute l'Europe. De nombreux épisodes de canicule ont été observés un peu partout. Le site du camp de concentration d'Auschwitz en Pologne n'a pas échappé à la règle. Aussi la directeur du mémorial a décidé d'installer des brumisateurs à l'entrée, à l'endroit où les visiteurs doivent attendre pour prendre leur ticket.

Mais ces brumisateurs ont semé un trouble pour certaines personnes, voire en ont scandalisé certains. En effet, on peut assez rapidement faire un parallèle avec les douches mises en place dans le camp par les nazis pour exterminer massivement des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Des brumisateurs qui choquent à Auschwitz

"En tant que juif qui a perdu de nombreux proches pendant l'Holocauste, [ces installations] ressemblent aux douches que les juifs devaient prendre avant d'entrer dans les chambres à gaz", explique ainsi Meir Bulka, un visiteur interrogé par The Jerusalem Post.

 

Auschwitz : la sécurité des visiteurs est prioritaire

Interrogé par un media israélien, un responsable du camp a expliqué : "Beaucoup de nos visiteurs viennent de pays où les chaleurs que l'on rencontre en Pologne cet été ne se produisent pasNous avons eu des cas d'évanouissement. Ces brumisateurs sont installés les jours de forte chaleur et enlevés quand la température baisse".

La directeur du camp d'Auschwitz a également tenu à préciser que le parallèle qu'ont fait certains visiteurs entre les brumisateurs et les douches qui ont servi à exterminer des juifs était erroné. "Il nous est difficile de commenter certaines références historiques[évoquées dans la presse] parce que les brumisateurs ne ressemblent pas aux douches. Les fausses douches installées par les Allemands à l'intérieur des chambres à gaz ne délivraient pas de Zyklon B. Celui-ci était libéré dans la pièce à travers des trous du plafond ou par les murs" a précisé la direction du mémorial dans un communiqué. Mais la direction va évaluer la mesure et peut-être revoir ses installations.

Une installation plus subtile à l'avenir ?

La communauté juive qui réside aux alentours d'Auschwitz comprend cependant la décision du mémorial. "Les températures ont atteint les 40 °C. L'administration voulait s'assurer de la santé de ses visiteurs », explique le rabbin Michael Schudrich. Mais "rétrospectivement, elle aurait pu en effet trouver un lieu et une construction plus délicats."

"Les Allemands ont transformé le concept de douche – une source d'hygiène et de détente – en équivalent de l'horreur pure. Nous n'avons pas à suivre cela," développe Piotr Kadlick, ancien président de l'Union des communautés juives de Pologne.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article