Aurillac : des cambrioleurs publient sur Snapchat la vidéo de son hamster torturé

Par , publié le
Insolite Hamster
Hamster

Un habitant d'Aurillac récemment cambriolé a indirectement découvert que les malfaiteurs avaient publié sur Snapchat une vidéo de son hamster torturé.

La douleur a été double. Il y a peu, un habitant d'Aurillac a déposé une plainte au commissariat après avoir été victime d'un vol. Plus tôt dans le mois, il est ainsi rentré à son domicile avant de découvrir que les lieux avaient été cambriolés. La porte de sa demeure avait été fracturée, et le ou les malfaiteur(s) d'avoir pu s'introduire chez lui et dérober plusieurs biens (des vêtements) par la vraisemblable assistance d'une personne que la victime hébergeait.

Une plainte qui se sera vu accompagnée, un peu plus tard, d'un autre dépôt, concernant ici des faits de mauvais traitement et actes de cruauté envers un animal de compagnie. En effet, comme le rapportent nos confrères de La Montagne, ce quadragénaire a entre-temps fait une interpellante découverte.

Un hamster torturé dans une casserole par des cambrioleurs

Un ami lui a ainsi affirmé avoir visionné une vidéo sur le réseau Snapchat dans laquelle il aura reconnu l'intérieur de l'appartement de la victime. En particulier sa cuisine et son hamster. Une vidéo où les enquêteurs verront l'animal placé dans une casserole et sauter au bon vouloir de qui tournait les images.

Un méfait rendu possible par un hôte de la victime ?

Le hamster s'est depuis éteint, et une enquête d'avoir été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes des faits. Et notamment d'établir si les auteurs de la vidéo et de la torture du hamster sont les mêmes que ceux ayant cambriolé le domicile de l'Auvergnat.

Il va également être question de vérifier si les malfaiteurs ont bien été aidés par un autre individu pour commettre leur délit, et s'il s'agit effectivement d'une personne que le quadragénaire hébergeait. Rappelons que la loi, et plus précisément le Code Pénal, punit les actes de mauvais traitement et de cruauté à l'encontre d'un animal de compagnie.

Crédits photos : Amethyst / Morguefile

Partager cet article

Pour en savoir plus