Aude : un sexagénaire frappé à mort, un suspect en garde à vue

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Samedi soir dans l'Aude, un pensionnaire d'une maison de retraite a été battu à mort devant l'établissement. Son meurtrier présumé a depuis été interpellé et placé en garde à vue.

Le drame s'est produit samedi soir dans la commune de Lézignan-Corbières, dans l'Aude. Un pensionnaire de la maison de retraite La Caponada a été battu à mort devant l'établissement par un individu depuis rattrapé par les autorités.

Il est aux environs de 20h30 lorsque les faits surviennent. Un fourgon débarque dans la commune non sans percuter plusieurs véhicules. Sans que l'on sache encore pourquoi, le conducteur du véhicule s'en est ensuite pris à un homme de 67 ans qui discutait avec un voisin devant sa maison de retraite.

Sexagénaire battu à mort : le suspect était alcoolisé

D'après ce que rapporte L'indépendant.fr, le chauffeur du fourgon aurait ainsi saisi le bâton de marche du voisin avant de s'en servir contre le sexagénaire venu porter secours à son camarade. L'homme de 67 ans n'a pas survécu à ses blessures observées au niveau de sa tête, et ce en dépit de l'intervention des secours prévenus par des témoins.

Le meurtrier présumé du sexagénaire, dont il s'avèrera qu'il était en état d'ivresse au moment des faits, est ensuite parti du côté du centre-ville pour possiblement trouver refuge dans des bars. Il sera malgré tout interpellé par les gendarmes grâce à l'assistance de témoins, avant d'être placé en cellule de dégrisement puis entendu sous le régime de la garde à vue.

Une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte pour notamment établir s'il a été question "simple coup de folie d'un homme ivre" ou d'un acte prémédité suite à un possible contentieux entre le meurtrier présumé et sa victime. On sait déjà que le suspect est un habitant de la commune.

Dimanche matin, le voisin de la victime, en état de choc, n'était pas encore en mesure de répondre aux sollicitations des enquêteurs. L'autopsie du corps est attendue pour lundi, et une information judiciaire d'être vraisemblablement ouverte dans le même temps.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article