Attentats : la FDJ pourrait supprimer le jackpot du vendredi 13

Par , publié le
France
Une grille de loto.

Suite aux attaques terroristes du vendredi 13 novembre dernier, la Française des Jeux engage une réflexion au sujet de la prochaine cagnotte tombant un vendredi 13, en mai 2016.

Il est une tradition bien ancrée parmi les amateurs de hasard et autres adeptes de la superstition. Une tradition mise en place par la Française des Jeux (FDJ) qui propose chaque vendredi 13 un Super Loto doté de 13 millions d'euros.

Mais les attentats de Paris, qui ont eu lieu un vendredi 13, remettent en question la pertinence d'un tel rendez-vous.

Que pourrait envisager la FDJ ?

L'entreprise publique, qui était parvenue à donner à ce jour une connotation plus positive, se trouve rattrapée par des événements tragiques. D'après Le Parisien, qui a révélé ce corollaire, elle réfléchirait à 4 scénarios :

  • conserver ce gros gain potentiel mais sans en faire la publicité,
  • instaurer un tirage en hommage aux victimes,
  • supprimer le tirage des vendredis 13,
  • ou tout simplement ne pas modifier ses habitudes, pour ne pas donner un signe de faiblesse face aux terroristes.

Stéphane Pallez, PDG, "a été marquée par les événements tragiques du 13 novembre. Elle a commencé à rencontrer des détaillants et des clients et elle va lancer dans les prochains mois une vaste étude auprès des joueurs et des Français pour savoir ce qu’ils souhaitent pour le vendredi 13 mai 2016", indique un porte-parole de la FDJ.

Le vendredi 13, un chiffre d'affaires important

Au-delà du fait que les attentats placent une telle question à un rang bien moins douloureux, le vendredi 13 représente néanmoins un chiffre d'affaires en hausse de 34% ces jours-ci. A l'origine naturellement, un nombre de joueurs compris entre 6 et 8 millions, pour 3 à 4 millions les autres jours de tirage du Loto.

L'année dernière, rappelle Le Figaro, l'entreprise affichait un chiffre d'affaires de 13 milliards d'euros, dont 3 furent reversés à l'Etat, qui en est l'actionnaire majoritaire à hauteur de 72%. Le quotidien indique quant à lui que si le Super Loto devait être supprimé en mai 2016 (le seul de cette année), cela ne devrait pas être le cas pour 2017.

Crédits photos : Dolores Giraldez Alonso/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus