Attentats de Paris : Omar Sy a été "choqué comme tout le monde"

Par , publié le
Culture Omar Sy dans l'émission "Sept à huit" du 20 décembre 2015
Omar Sy dans l'émission "Sept à huit" du 20 décembre 2015

Dans un entretien accordé à "Sept à huit", le comédien Omar Sy est revenu sur les évènements tragiques du 13 novembre et sur la manière dont il a vécu le drame.

Un peu plus d'un mois après les attentats de Paris, la sensation de malaise demeure à des degrés divers chez celles et ceux ayant assisté, de près ou de loin, aux évènements tragiques de soirée du vendredi 13 novembre 2015. Chez Omar Sy, ce sentiment apparaît encore très important.

Dimanche, le comédien faisait ainsi l'objet du portrait hebdomadaire de l'émission Sept à huit diffusée sur TF1. Le sujet des attaques parisiennes a été l'occasion pour lui de signifier que, s'il a désormais élu domicile aux États-Unis, il ne s'y trouvait pas en ce jour : "J'étais en France ce soir là. J'étais choqué comme tout le monde. J'ai eu du mal à me dire que c'était vrai."

Omar Sy sur les attentats de Paris : "j'ai eu du mal à me dire que c'était vrai"

Omar Sy reconnaît être alors entré dans un état de relatif mutisme : "J'ai eu peur et dans ces moments là, je ne m'exprime pas beaucoup parce que je suis quelqu'un de pudique. Quand je suis triste, je me cache." Et d'ajouter : "Quand la France est touchée, je le suis aussi. Vous voyez, j'ai la voix tremblotante car j'ai peur que mes enfants ne connaissent pas le pays que j'ai connu. Celui qui fait qu'aujourd'hui, j'ai un sourire comme ça, libre et heureux."

Le besoin d'être "Français ensemble"

Les téléspectateurs auront également été amenés à méditer sur l'interrogation suivante du comédien : "Faut-il attendre une telle situation pour se rappeler qu'on est bons ensemble ?" Car pour celui qui sera prochainement à l'affiche du film Chocolat de Roshdy Zem, "Ils ont attaqué les Français, il faut donc que nous soyons Français ensemble. Il faut qu'on se dise qu'on s'aime, qu'on est content d'être ensemble, qu'on est stylé ensemble. Car ce qu'ils ont attaqué c'est ça, c'est notre style : on est super bon au foot, on kiffe la musique, on s'assoit à des super terrasses..." 

Crédits photos : capture d'écran TF1

Partager cet article