Attentats de Paris : Hollande convainquant pour 73% de Français

Par , publié le
France François Hollande le vendredi 13 novembre 2015
François Hollande le vendredi 13 novembre 2015

Un sondage Odoxa pour Le Parisien/Aujourd'hui en France révèle que pour 73% des Français interrogés, le président Hollande s'est montré à la hauteur de la situation suite aux attentats dont Paris a été victime vendredi dernier.

Vendredi soir, la voix tremblante mais déterminée, le président François Hollande s'est livré à une intervention télévisée dans laquelle il a notamment exposé les mesures décidées pour répondre le plus efficace possible aux attentats de Paris survenus un peu plus tôt.

L'exécutif a notamment proclamé l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire et demandé la fermeture des frontières. Comment cette sortie a-t-elle été perçue par les Français ? Un sondage mené par Odoxa pour le compte du Parisien/Aujourd'hui en France, et dont les résultats nous sont rapportés par L'essentiel, révèle que 73% des sondés ont estimé le président "à la hauteur" des évènements.

François Hollande "à la hauteur" des évènements de Paris pour 3 Français sur 4

Dans le détail, on trouve 25% de Français ayant jugé que François Hollande est apparu "tout à fait" à la hauteur de la situation, 48% l'ayant considéré "plutôt" convainquant quand 26% pensent qu'il ne l'a pas été et qu'1% de ces personnes interrogées ne se sont pas prononcées sur la question. Dans leur quasi-totalité (90%), les sympathisants de gauche se sont manifestés en faveur de l'action de l'exécutif, et dans une certaine logique, ceux de droite l'ont approuvé plus modérément (63%).

Appel à l'union nationale : "une bonne réponse" pour 76% des sondés

91% des sondés partagent la volonté du chef de l'État d'étendre les possibilités de déchéance de la nationalité française, et pour 76% des Français interrogés, l'appel à l'union nationale "est une bonne réponse car cela montre que la démocratie est plus forte que le terrorisme". Les 24% restants estimant quant à eux qu'il s'agit là d'"une mauvaise réponse car c'est une manœuvre politicienne hypocrite". Ils sont 20% de plus, par rapport à septembre, à valider les frappes aériennes contre Daesh en Syrie, pour un total désormais de 81% de Français favorables à ces interventions. 63% redoutent cependant que ces dernières vont "contribuer à davantage exposer" la France dans le cadre d'éventuels nouveaux attentats.

Crédits photos : capture d'écran TF1

Partager cet article

Pour en savoir plus