Dix ans après les attentats de Londres, la menace toujours présente

Par , publié le | modifié le
International Londres sous la brume.
Londres sous la brume.

Dix ans jour pour jour après les attentats ayant frappé Londres et emporté la vie d'une cinquantaine de personnes, l'hommage est de rigueur, dans un contexte où la menace terroriste se veut toujours présente. Le risque de menace terroriste serait toujours sévère.

Le 7 juillet 2005, peu avant 9h00 (heure locale), un premier kamikaze se faisait sauter dans un métro à la gare de Liverpool Street, à Londres. S'ensuivront trois autres explosions au sein de la capitale britannique pour un bilan de victimes humaines particulièrement lourd : cinquante-deux morts et plus de sept cents blessés.

En ce jour célébrant le dixième anniversaire des attentats de Londres, il est prévu qu'en guise d'hommage, les Britanniques se figent sans un bruit, possiblement durant la minute de silence calée à 11h30. Dans la matinée, une couronne de fleurs sera déposée à Hyde Park, devant le mémorial des attentats.

Dixième anniversaire des attentats de Londres : l'hommage attendu aux victimes

Les familles des victimes et les survivants du drame se réuniront ensuite à l'intérieur de la cathédrale Saint-Paul pour un service religieux. Et comme nous le précisent nos confrères du Figaro, les trente Britanniques ayant trouvé la mort le 26 juin dernier à Sousse (Tunisie) seront associés à cet hommage.

La menace terroriste toujours "réelle" en Grande-Bretagne

Depuis cette tragédie, la Grande-Bretagne n'en a plus connu de cette ampleur sur son propre sol. Pour Peter Clarke, ancien commandant du service anti-terrorisme, ce constat trouve son origine dans la coopération "sans équivalent et ce dans aucun autre pays" entre la police, le MI5 et le service de renseignement britannique. Il n'apparaît cependant pas convaincu que cette vigilance de haut niveau puisse empêcher des attentats : "Malgré les meilleurs efforts de chacun, des attaques terroristes peuvent survenir. Comme je le disais en 2006, ‘la menace terroriste est réelle, mortelle et durable sur le territoire'." Le risque de menace terroriste en Grande-Bretagne est actuellement de niveau "sévère", ce qui explique notamment l'exercice d'entraînement anti-terroriste "Strong Tower" s'étant déroulé le 30 juin dernier à Londres et ayant sollicité plus de mille policiers.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus