Attentats du 13 novembre : des survivants dénoncent les propos de Jesse Hughes

Par , publié le
France Jesse Hughes, chanteur et guitariste de Eagles of Death Metal
Jesse Hughes, chanteur et guitariste de Eagles of Death Metal

Suite aux propos polémiques tenus par le leader des Eagles of Death Metal sur les attentats du 13 novembre, des survivants du Bataclan ont publiquement dénoncé les théories de Jesse Hughes.

En mars dernier, le leader des Eagles of Death Metal Jesse Hughes avait supposé auprès de Fox Business que les terroristes responsables des attentats du 13 novembre avaient des complices parmi la sécurité du Bataclan. Une théorie qui aura fini par le contraindre à présenter ses excuses.

Et il y a de cela un peu moins de deux semaines, le chanteur sera revenu sur ses propos, mais pas vraiment pour les regretter : "J'ai eu beaucoup de problèmes après avoir dit que des membres du staff étaient complices. Mais je suis certain qu'ils étaient là très tôt. Je me souviens d'eux en train de fixer mon pote. J'ai juste mis ça sur le compte de la jalousie des Arabes à notre égard [...] Quand un musulman voit un Américain un peu arrogant et tatoué, il le fixe".

Jesse Hughes : la responsabilité des survivants des attentats

Des propos dont il était difficile d'attendre qu'il ne blessent pas, notamment, les personnes de confession musulmane présentes ou non sur les lieux lors du drame. Une semaine après la seconde sortie de Jesse Hughes, Tony Scott, l'un des survivants de l'attaque, avait ainsi publié un copieux billet, dans lequel il exprimait entre autres que "comme le reste d'entre nous qui a pu prendre la fuite ce soir-là, Hughes fait partie de ces survivants qui doivent désormais affronter les mêmes peurs et les mêmes épreuves".

Et d'avoir ajouté que le chanteur des Eagles of Death Metal se doit de se montrer responsable dans cette épreuve, car "lorsqu'un survivant profère des accusations et des insultes dans les médias, cela blesse énormément toutes celles et ceux qui tentent toujours de surmonter les évènements du Bataclan".

"T'as maintenant prouvé que ta bêtise pouvait être dangereuse"

Un second survivant, le réalisateur Ismaël El Iraki, a quant à lui choisi de s'adresser directement à Jesse Hughes dans une lettre partiellement traduite de l'anglais par 7sur7 : "J'aime ton son, surtout en concert (des shows si marrants et déchaînés), et man, j'aurais jamais cru que tu deviendrais un de ces marchands de peur. [...]  Nous (et j'entends par là les mavericks, les rebelles, bref ton public rock) t'avons toujours aimé et défendu parce qu'on voyait en toi un connard sympathique et un peu crétin, comme un des Trois Stooges ou le loup de Tex Avery. T'as maintenant prouvé que ta bêtise pouvait être dangereuse.

Tes propos m'ont rouvert une sale plaie. Mec, tu accuses les videurs du Bataclan d'avoir été dans le coup juste parce que certains sont musulmans. Tu affirmes qu'ils prévenaient les autres Arabes de ce qui allait se passer." Et pour mettre à mal l'hypothèse du chanteur, ce survivant donne le lien d'un photo sur laquelle il apparaît au premier plan avec sa "bonne tête d'Arabe". Signifiant ainsi qu'en dépit du fait que ses supposés complices ne pouvaient pas le "rater" pour l'alerter de l'attaque imminente, il en a malgré tout été une victime.

Crédits photos : Capture écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus