Attentat Nice : le CSA lance une procédure de sanction contre France 2

Par , publié le | modifié le
Télévision CSA logo

Le Conseil supérieur de l'Audiovisuel a ouvert la voie à des sanctions contre France 2 pour des images diffusées après l'attentat de Nice.

Les images avaient choqué les Français. À la suite de l’attaque du 14 juillet à Nice, les chaînes télé se sont précipitées sur les lieux afin de couvrir l’information. Dans le flot d’images, France 2 avait alors décidé de diffuser l’interview d’un homme, à côté du corps sans vie de sa femme alors que ce dernier venait également d’apprendre la mort de son fil.

Le CSA avait alors été saisi par 41 parlementaires pour étudier le traitement de l’information de France 2, mais également d’autres médias. La chaîne du service public risque de lourdes sanctions.

Vers une procédure de sanction contre France 2

Après la diffusion de cette interview jugée indécente par de nombreux téléspectateurs, France 2 s’était excusée publiquement dès le lendemain. Des excuses qui n’ont pas suffi pour le CSA qui, dans un communiqué, annonce avoir été saisi par « de nombreux téléspectateurs » pour ces images terribles et a constaté un manquement au « respect du principe de dignité de la personne humaine ».

Le CSA a en outre indiqué son intention de saisir le rapporteur indépendant placé auprès du Conseil. Ce dernier donnera alors son verdict sur le traitement de l’information de la chaîne et le CSA sera libre de suivre ou non ses recommandations conformément à la procédure prévue par la loi du 15 novembre 2013.

France 2 déjà épinglée

France 2 est déjà sous le coup d’une mise en demeure par rapport à l’affaire Soizic Corne. En novembre dernier, les animateurs de « On n’est pas couché » avaient plaisanté sur l’éventuelle mort de l’ancienne animatrice.

Pour encadrer le traitement des attentats terroristes, le CSA va élaborer un « code de bonne conduite » qui devrait notamment encadrer les conditions de révélation de l’identité de terroristes et de diffusion de leurs photos.

Partager cet article