Attentat de Nice : L’ex-femme du tueur fuit son domicile face aux pressions

Par , publié le
France Le nom de Lahouaiej Bouhel à l'entrée de son domicile le 16 juillet 2016 à Nice
Le nom de Lahouaiej Bouhel à l'entrée de son domicile le 16 juillet 2016 à Nice

L'ex-compagne du tueur de Nice placée en garde à vue avant d'être relâchée a été obligée de quitter son domicile face aux menaces qu'elle a reçues.

Les jours passent et le profil de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le conducteur du camion meurtrier de Nice, se précise. De nombreuses personnes de l’entourage du tueur ont été entendues par les enquêteurs et notamment son ex-femme.

Selon les informations de Libération, cette dernière serait visée par des menaces depuis sa sortie de garde à vue dimanche à 11 heure, l’obligeant à quitter son domicile.

Sous le feu de la vindicte populaire

C’est Me Jean-Yves Garino, avocat de l’ancienne compagne de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, qui témoigne de la situation de sa cliente dans Libération. Ce dernier parle d’une personne « qui est effondrée » depuis l’attaque.

Une situation d’autant plus compliquée à vivre que l’ex-compagne « reçoit des pressions de la part des citoyens qui la considèrent comme coupable », ajoute l’avocat qui n’hésite pas à évoquer une « vindicte populaire ».

L’ex-compagne de Boulhel fuit son domicile

Devant les menaces, cette dernière a dû quitter son logement actuel. « À cause des menaces physiques, il a fallu appeler la police qui est intervenue. Ma cliente a donc été mise à l’abri dans un endroit sûr, avec ses enfants. Elle n’habite plus dans son quartier, c’est moi qui l’ai exfiltrée », précise l’avocat.

L’ex-femme Mohamed Lahouaiej Bouille a quitté le domicile conjugal il y a un an à la suite de violence. Le couple, qui a eu trois enfants, était en instance de divorce et ne se voyait « que très peu » selon l’avocat. Le soir du drame, elle avait prévu de se rendre sur la promenade des Anglais à Nice avec ses trois enfants âgés de 5 ans, 3 ans et 10 mois. Mais elle avait « renoncé » selon l’avocat et tous étaient restés à la maison. Le même soir, Mohamed Lahouaiej Boulhel et son camion meurtrier faisaient 84 morts et plus de 300 blessés.

Crédits photos : © AFP ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Partager cet article