Attaques terroristes : Le tweet polémique de Brigitte Bardot

Par , publié le | modifié le
People
Brigitte Bardot en 2013

En un tweet, Brigitte Bardot a une nouvelle fois suscité la polémique en comptant les attaques terroristes à un "Aïd-el-Kebir humain".

« Stop à l’Aïd-el-Kebir humain »... Une petite phrase lourde de sens qui suscite une vive polémique sur Twitter depuis le 29 juillet 2016. D'autant que cette déclaration en réaction aux récentes attaques terroristes qui ont eu lieu en France provient d’une des stars françaises les plus iconiques, à savoir Brigitte Bardot.

Nouveau dérapage pour BB

À 81 ans, Brigitte Bardot n’est pas une fervente utilisatrice de Twitter, elle n’y avait d’ailleurs rien posté depuis près d’un mois jusqu’à ce 29 juillet ou l’actrice a publié le message suivant « Je vomis ces terroristes islamistes. Stop à “l’Aïd el-Kebir humain” ».

Connu pour son combat en faveur de la cause animale, mais également pour ses idées très à droite, l’actrice a tenu à relier ses deux combats dans une comparaison plutôt tendancieuse entre les victimes des attentats terroristes et les moutons sacrifiés lors du rituel de l’Aïd el-Kebir, l’une des célébrations les plus importantes pour les musulmans.

Vives réactions sur Twitter

Ce n’est pas la première fois que BB s’en prend à l’Aïd-el-Kebir, mais cet amalgame entre les terroristes islamistes et les musulmans n’a pas manqué de susciter l’indignation de nombreux twittos.

En première ligne, la journaliste Anne Sinclair y est allée de son tweet cinglant contre les propos de l’actrice avec cette simple phrase « Le Mépris était un beau film ».

Brigitte Bardot est connue pour ses idées très proches du Front National, notamment depuis 2010 où elle a écrit à Nicolas Sarkozy pour dénoncer la production de viande halal et avait également clamé « Le ramadan, je m’assieds dessus ». Toujours en 2010, elle exprimait son soutien à Marine Le Pen et plus fréquemment, elle posait aux côtés de Florian Philippot, vice-président du FN.

Crédits photos : © Capture d'écran Youtube

Partager cet article

Pour en savoir plus