Atlas : Le robot humanoïde souffre-douleur de Google

Par , publié le
Sciences Le robot Atlas de Boston Dynamics frappé par un employé
Le robot Atlas de Boston Dynamics frappé par un employé

Après les robots à 4 pattes, Boston Dynamics vient de poster une nouvelle vidéo d’Atlas, son robot humanoïde qui s’adapte parfaitement aux imprévus et nous ferait parfois presque de la peine !

Les équipes de Boston Dynamics, société spécialisée dans la robotique et propriété du géant américain Google depuis 2013, ont l’habitude de nous épater grâce aux vidéos de leurs créations régulièrement postées sur la toile.

Si les premiers robots de la firme ressemblaient plutôt à des animaux, Boston Dynamics entend bien révolutionner le domaine avec Atlas, un humanoïde aux capacités époustouflantes.

Atlas, le robot humanoïde nouvelle génération

Les fans de robotique connaissaient déjà le robot Atlas dans sa première itération et remarqueront tout de suite les changements apportés sur cette nouvelle version. Plus petit (1,75 m contre 1,90 m pour la première génération), mais surtout beaucoup plus léger (82Kg contre 156 kg), le robot fait désormais d’une agilité surprenante pour un robot humanoïde. Des dimensions réduites grâce à une batterie toujours importante, mais beaucoup moins grosse que la précédente génération qui nécessitait en plus d’être branchée en permanence.

Au début de la vidéo postée par Boston Dynamics, on peut voir Atlas se déplacer tranquillement en ouvrant une porte pour rejoindre l’extérieur et un sol enneigé qui ne le perturbe pas outre mesure et qui font la démonstration du sens de l’équilibre du robot.

Une adaptabilité jamais vue pour un robot

Le plus impressionnant reste ce moment où le robot porte des cartons de 5 kg (en adoptant d’ailleurs une posture parfaite pour préserver son dos). La tâche n’est pas très ardue, mais les choses se corsent lorsqu’un employé de Boston Dynamics vient titiller Atlas avec une crosse de hockey en lui retirant son colis des mains et en allant même jusqu’à le faire tomber au sol. Le robot s’adapte alors en quelques secondes à ces changements de situations et se relève sans broncher.

Le plus incroyable, c’est qu’on a presque de la peine pour ce pauvre Atlas lorsqu’il s’écrase face contre terre. Si tout paraît simple à la vue de la vidéo, la prouesse technique est immense de la part des ingénieurs de Boston Dynamics.

Crédits photos : Capture Youtube Boston Dynamics

Partager cet article