Assurances : vers une augmentation des tarifs en 2017

Par , publié le
Économie Photo d'illustration. Les toits de Paris.
Photo d'illustration. Les toits de Paris.

Les assurances habitation et automobile vont augmenter en 2017. Inondations et hausse des coûts des réparations expliquent en majeure partie ces hausses, plus sensibles qu'en 2016.

Pour Les Echos, c'est déjà chose faite. Les tarifs des assurances, qu'elles concernent l'auto ou l'habitation, vont sensiblement augmenter en 2017. Bien sûr, selon les noms de ce secteur fortement marqué par la concurrence, des disparités ne manqueront pas de se révéler. Mais la tendance à la hausse est bel et bien générale.

A noter avant de développer ces deux postes, que la "taxe terrorisme" qui est prélevée sur les contrats d'assurance dommages pour financer le fonds d'aide aux victimes va être aussi relevée.

Assurance auto : +0,5% à +2,5% en moyenne

Cette année, le coût des réparations a augmenté en moyenne de 2%. Stéphane Dessirier, directeur général de la MACSF, a confié au quotidien économique : "Les tribunaux accordent des indemnisations de plus en plus importantes, avec une multiplication des postes de préjudice".

Jean-Marc Willmann pour la MAIF explique encore : "Jusqu'à présent, nous avions réussi à absorber la baisse des taux dans notre politique de gel des tarifs. Mais ce n'est plus tenable".

Des inondations hors-norme qui grèvent les tarifs

En l'espèce, la hausse devrait être comprise entre 1% et 4% en moyenne. Les inondations subies entre la fin du mois de mai et du début juin expliquent principalement cette tendance.

20Minutes a compilé les hausses prévues par Les Echos, de quelques noms de l'assurance : "Chez SwissLife, les hausses seraient comprises entre 0,5 % et 1 % pour l’automobile, +1,5 % pour Generali France, +1,7 % pour la Matmut ou encore entre +1,5 % à +2 % pour MACSF et +2,5 % pour Filia-Maif. Pour l’habitation, la hausse serait de +1 % pour la Maif, de + 2 % pour Filia-Maif, de +2,3 % pour la Matmut, de +2,5 % pour Generali France et de +3 % à +4 % pour MACSF".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article