Assurance maladie : 3 milliards d'euros d'économies prévues sur 3 ans

Par , publié le | modifié le
Santé La page d'accueil du site Ameli.fr
La page d'accueil du site Ameli.fr

Nicolas Revel, directeur général d'Assurance maladie, a déclaré jeudi que le plan récemment validé par le conseil de la CNAMTS vise à permettre 3 milliards d'économies en l'espace de 3 ans. 715 millions d'économies seraient prévues dès l'an prochain.

Alors qu'en annonçant des dépenses futures de 3,2 milliards d'euros supplémentaires en 2016 "pour la santé des Français", Marisol Touraine a semblé se réjouir de "dépenses maîtrisées" (l'augmentation n'allant en effet n'être que de 1,75% au lieu de 2%), on apprend dans le même temps que des économies sont également à l'ordre du jour.

Jeudi, le patron d'Assurance maladie Nicolas Revel a ainsi parlé d'"un potentiel d'économies de 3 milliards d'euros sur 3 ans" pour décrire son plan d'économies validé il y a peu par le conseil de la CNAMTS (Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés).

Plan d'économies de l'Assurance maladie : "des marges d'efficience très importantes"

Dans des propos rapportés par nos confrères du Figaro, il a ajouté que "cela démontre que notre système de santé recèle encore des marges d'efficience très importantes", alors que des efforts ont déjà été consentis dans ce sens ces dernières années. Ces économies seront de l'ordre de 715 millions d'euros pour 2016, lesquelles pourront notamment être réalisées via des recommandations relatives au "traitement de l'apnée du sommeil, [aux] prescriptions de biologie, [aux] examens pré-anesthésiques, [à] la durée des arrêts de travail ou [au] recours aux transports sanitaires".

715 millions d'euros d'économies prévues pour 2016

En sachant que ce plan a donné lieu à 19 approbations, 6 voix défavorables et 10 abstentions. Et si son objectif implique un chiffre particulièrement faramineux, il ne s'agit là que d'une réponse pratiquement totale au but fixé, pour l'Assurance maladie, de 3,4 milliards d'économies en 2016. En rappelant que le plan triennal (et s'achevant en 2017) prévoit plus de 10 milliards d'euros d'économies à réaliser. On attend maintenant de connaître les possibles répercussions du projet mentionné par Nicolas Revel sur le budget de la Sécurité sociale de l'an prochain. Celui-ci restant vraisemblablement à dessiner pour le gouvernement.

Crédits photos : © Capture d'écran Ameli.fr

Partager cet article