Asnières-sur-Seine : Un mort et un blessé après une rixe entre bandes rivales

Par , publié le
Faits Divers Policier équipé d'une matraque
Policier équipé d'une matraque

Une bataille entre bandes rivales a fait un mort et un blessé par balle dans un quartier sensible d’Asnières-sur-Seine.

Nuit de violences à Asnières-sur-Seine. Dans la nuit de dimanche 12 juin à lundi 13 juin, un homme a été tué par balle et un autre blessé à la suite de ce qui semble être une bagarre entre bandes rivales.

Bataille entre bandes rivales

Selon les premiers éléments de l’enquête révélés à l’AFP par une source proche de l’enquête et reprise par le journal Le Figaro, il était environ 1 h 30 du matin lorsqu’une rixe entre une quarantaine de jeunes éclate.

Une bataille rangée qui oppose des jeunes de bandes rivales venues d’Asnières et de Gennevilliers à la limite entre les deux villes, près du métro Les Courtilles. Les opposants s’affrontent tout d’abord à coups d’objets divers, mais en plein cœur de la bataille, des coups de feu éclatent.

1 mort et un blessé

Un jeune homme âgé de 21 ans sera tué d’une balle dans la gorge. Un autre homme a été retrouvé plus tard par la police avec des blessures par balles à la jambe. Selon des habitants du quartier, la tension était palpable tout au long du week-end entre les bandes de ce quartier classé en zone de sécurité prioritaire. Pour le moment, la raison de cette rixe n’a pas encore été déterminée par les enquêteurs.

Un jeune originaire de Gennevilliers aurait été placé en garde à vue dans la nuit. Il s’agirait d’un témoin selon les enquêteurs. Le maire de Gennevilliers, Patrice Leclerc (PCF), a appelé « tous les adultes et les jeunes au calme par respect pour la famille endeuillée » et a demandé « des renforts de police » à Gennevilliers et à Asnières. Son homologue d’Asnières a fait de même. La police judiciaire des Hauts-de-Seine est chargée de l’enquête.

Crédits photos : wellphoto / Shutterstock.com

Partager cet article