Arrêts maladie : Karl Olive appelle les médecins à plus de retenue

Par , publié le | modifié le
Santé Karl Olive
Karl Olive

Dans un courrier adressé aux 45 médecins généralistes de sa commune, le maire de Poissy Karl Olive leur demande d'émettre moins d'arrêts maladie, notamment pour réduire les dépenses liées à ce type d'absentéisme.

Les arrêts maladie de longue durée favorisent un risque accru de chômage, même si les fonctionnaires ont tendance à s'arrêter souvent mais moins longtemps. Pour le maire Les Républicains (LR) de Poissy Karl Olive, les arrêts maladie présentent la notable problématique de coûter cher à la commune.

Et le montant des factures relevé chaque année apparaît conséquent (deux millions) pour que l'élu ait demandé, par courrier, aux 45 médecins généralistes de Poissy de réduire leur émission d'arrêts maladie. D'après M. Olive, en 2013, l'absentéisme lié aux arrêts maladie a coûté 1.800 euros par agent, en ajoutant qu'outre la question financière, c'est "la désorganisation des services et la qualité du service public qui risque d'en souffrir".

Poissy : le maire veut réduire les arrêts maladie de "complaisance"

Dans des propos repris par nos confrères de Pourquoi Docteur ?, le maire de Poissy dénonce des abus : "S'il est communément admis, que moins de 5 % des agents abusent des arrêts de maladie, que moins de 1 % des médecins prescrivent des arrêts dits de 'complaisance', il est toutefois indispensable de réduire au maximum ces pratiques que je ne saurais accepter plus longtemps".

Et de diriger ensuite sa parole directement vers les médecins : "Je vous invite donc à faire preuve d'une vigilance accrue et à ne pas hésiter à orienter vos patients (agents de la ville) vers le médecin de prévention dès lors que vous aurez décelé que les difficultés évoquées par ces agents sont en lien direct avec le travail".

La lettre ouverte de quinze médecins

Les médecins n'ont visiblement que peu apprécié cette missive, qualifiée de "surréaliste" par le président de la FMF (Fédération des Médecins de France), le docteur Jean-Paul Hamon : "Pas un instant le maire de Poissy n’envisage de réfléchir sur les causes de cet absentéisme". Lequel pourrait s'expliquer, selon le syndicaliste, par un épuisement ou harcèlement professionnel.

En réponse à la requête du maire de Poissy, quinze généralistes de la commune lui ont adressé lundi une lettre ouverte dans laquelle ils indiquent notamment ne pas prescrire une abondance d'arrêts maladie, tout en reprochant à Karl Olive son ingérence dans un dossier dépassant sa "responsabilité" et ses "prérogatives".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article