Argelès-sur-Mer : baignade mortelle pour un sexagénaire

Par , publié le
Faits Divers Depuis le 1er juin 2015 le nombre de décès par noyade est en hausse et touche plus particulièrement les moins de 20 ans et les plus de 65 ans, selon un nouveau bilan provisoire publié le 13 août 20015 par l'Institut de veille sanitaire (InVS)
Depuis le 1er juin 2015 le nombre de décès par noyade est en hausse et touche plus particulièrement les moins de 20 ans et les plus de 65 ans, selon un nouveau bilan provisoire publié le 13 août 20015 par l'Institut de veille sanitaire (InVS)

Un homme de 63 ans s’est noyé hier alors qu’il se baignait sur la plage de la Marenda à Argelès-sur-Mer.

Nous ne rappellerons jamais assez les risques de l’été et notamment de la baignade. Une nouvelle fois, un drame estival s’est joué sur une plage d’Argelès-sur-Mer où un vacancier s’est noyé hier en fin d’après-midi.

Le baigneur en difficulté

Ce sont nos confrères du journal l’Indépendant qui ont relayé l’information. Il est aux alentours de 18 heures lorsque l’alerte a été donnée hier auprès des sapeurs-pompiers d’Argelès-sur-Mer.

Une alerte qui concerne un nageur qui se baigne à hauteur du poste de secours numéro 1 au niveau de la plage de la Marnera est lancée. L'homme se trouvait en difficulté dans l'eau et a été sorti de la mer par les sauveteurs chargés de la surveillance de la baignade sur cette plage surveillée.

Des sauveteurs qui prodigueront les premiers secours à la victime avant que les pompiers n’arrivent sur place avec le renfort de l’hélicoptère Dragon 66 de la sécurité civile, qui sert notamment à gagner du temps dans le transport des victimes vers les unités de soins.

Le sexagénaire ne pourra être ranimé

Les sapeurs-pompiers prennent alors la suite pour tenter de sauver l’homme de 63 ans. Malheureusement, ils ne parviendront jamais à le ranimer afin de le stabiliser pour le transport. Selon les secouristes, l’homme était décédé avant d'entamer son transfert vers l’hôpital.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de la noyade, notamment pour savoir si l’homme a été victime d’un malaise ou s’est simplement fait surprendre par le courant. L’accident doit en tous les cas rappeler que même dans les zones de baignade surveillée, le danger de noyade n’est pas écarté.

Crédits photos : © AFP/Archives Nicolas Tucat

Partager cet article