Arctique : des scientifiques bloqués depuis deux semaines par des ours

Par , publié le
Insolite Photo d'illustration. Un ours polaire.
Photo d'illustration. Un ours polaire.

Cinq scientifiques russes sont bloqués depuis près de deux semaines dans une station météorologique, encerclés qu'ils sont par une dizaine d'ours polaires.

Une bien étrange prise d'otages se déroule en ce moment sur l'île de Troïnoy, dans la Mer de Kara au Nord de la Sibérie. The Guardian rapporte aujourd'hui, en citant l'agence russe TASS, que des scientifiques de nationalité russe, qui séjournent dans une station météorologique, sont encerclés par une dizaine d'ours polaires. Et ils ne sont pas près de pouvoir en sortir.

Scientifiques bloqués : au début, une ourse, puis toute la famille

A l'origine de ce qui ressemble en fait plus à l'encerclement de Fort Alamo, une ourse qui rodait aux environs de la station pendant plusieurs nuits. Le reste de la tribu n'a pas tardé à pointer son museau, la population assiégeante se chiffrant à une dizaine d'adultes et quelques oursons.

Devant l'interdiction de les abattre, et un stock de fusées éclairantes qui a vite décliné pour disparaître complètement, voilà nos scientifiques coincés depuis deux semaines désormais.

Pas de secours avant plusieurs semaines

Les reclus ont reçu l'ordre de ne pas quitter la station et de rester "extrêmement vigilants". Vassiliy Shevchenko, directeur du réseau météo dont dépend la station, a affirmé à l'agence TASS qu'une équipe sera envoyée sur place, accompagnée de chiens et des fusées éclairantes. Mais pour cela, il leur faudra  patienter environ un mois.

Quant aux ours, il quitteront forcément l’île à la fin du mois d'octobre pour partir à la recherche de nourriture.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus