Arctique : un mystérieux bruit venu du fond de la mer, le Canada enquête

Par , publié le
Sciences
Le villague inuit Igloolok, au Canada.

Que se passe-t-il au large du village inuit d'Igloolik ? Les militaires enquêtent sur un bruit étrange perçu par les habitants l'automne dernier.

La patrouille militaire qui a été dépêchée sur place n'était pas seule, accompagnée par des acousticiens. Dans le territoire du Nunavut, au Nord du Canada, les habitants du petit village Igloolik ont entendu il y a quelques mois des bruits mystérieux au large du détroit de Fury et Hecla, dans l'Arctique.

Un "bip" venu du fond de la mer

Peu profond, ce détroit est fréquenté par une population marine hétéroclite de type baleines boréales, phoques annelés ou barbus, ou encore narvals. Mais le "bip" entendu à plusieurs reprises ne peut pas provenir de ces animaux. Et d'après les inuits, toute cette faune aurait tout simplement disparu depuis.

Pour Paul Quassa, élu local à l'assemblée législative du Nunavut, c'est bien ce bruit qui est à l'origine de cette disparition animale.

Une multitude de radars embarqués par l'armée

Afin d'aider les spécialistes, l'armée a dépêché un avion patrouilleur Aurora bardé de radars. Josée Bilodeau, major de la Force opérationnelle interarmées Nord, a confié à l'AFP qu'après 90 minutes de survol, "aucune anomalie acoustique" ou "présence à la surface de l'eau ou sous-marine" n'avaient pu être relevées. Mais quelques spécimens de narvals et deux bancs de baleines ont manifesté leur présence.

Si l'enquête est classée, 2 militaires spécialisés en acoustique devraient arriver dans la région dans les prochains jours, "afin de répondre aux inquiétudes de la population locale".

Crédits photos : BaShildy / Wikipedia CC BY 3.0

Partager cet article

Pour en savoir plus