Après l'arrestation de son fils pour possession de cannabis Valérie Pécresse s'exprime enfin

Par , publié le
Politique
Valérie Pécresse

La semaine passée, Clément Pécresse (18 ans) était interpellé Paris par la police en flagrant délit de consommation et possession de cannabis. La présidente Les Républicains (LR) de la région Île-de-France Valérie Pécresse vient de réagir.

C'est une affaire "embarrassante" pour Valérie Pécresse qui a fait de la lutte contre la consommation de drogue chez les mineurs l'une de ses priorités lors des dernières élections régionales de 2015.

Dans Le parisien, la "candidate Pécresse" déclarait : "La consommation de drogue a pour conséquence la démotivation, le décrochage et l'échec scolaire. Lutter contre l'usage de la drogue chez les mineurs, c'est ma responsabilité".

"La loi de la République s'applique aussi à mes enfants"

Invitée sur le plateau de BFMTV par Ruth Elkrief, Valérie Pécresse a évoqué cette affaire : "Je ne vais pas vous parler de mes enfants. J'ai passé toute ma vie politique à les protéger contre le fait que leur mère faisait de la politique. Maintenant qu'ils sont majeurs, étudiants et qu'ils ont quitté la maison je ne vais pas changer de position", précise-t-elle dans un premier temps.

Ferme, Valérie Pécresse assure que la loi de la République doit s'appliquer à tous :
"La loi de la République s'applique aussi à mes enfants, elle s'applique à tous. Cette lutte contre la drogue, je vais la continuer. J'ai eu des mamans qui me sont tombées dans les bras parce que leurs enfants sont tombés dans la drogue alors je ne céderai pas sur cette question".

La drogue, les addictions, prochains sujets brûlants lors des assises du décrochage scolaire

Dès la fin du mois auront lieu les "assises du décrochage scolaire" et Valérie Pécresse fera des addictions son cheval de bataille.

Crédits photos : capture écran vidéo chaîne BFMTV

Partager cet article

Pour en savoir plus