Apple, RIM et Nokia soupçonnés d’avoir aidé l’Inde à avoir accès à des informations confidentielles

Par , publié le
Tech Apple, RIM et Nokia soupçonnés d\'avoir aidé l\'Inde à avoir accès à des informations confidentielles

La société Symantec (fabricant de Norton Antivirus) a rapporté le 6 janvier avoir été piratée par des hackers provenant vraisemblablement d’Inde. Après avoir récupérés des informations, ces hackers ont déclaré par l’un de leur porte-parole que plusieurs sociétés productrices de logiciels auraient passé des accords avec les services d’espionnage Indiens.

Sur plusieurs documents publiés par le groupe de hackers, un organisme appelé RINOA SUR est plusieurs fois mentionné. Les lettres RINOA serait un acronyme pour RIM, Nokia et Apple. Le système mis en place par RINOA SUR aurait notamment servi à espionner l’USCC, la commission de surveillance économique sino-américaine.

Les preuves de ces accusations sont des documents scannés et publiés par les hackers. Dans ces documents on peut également lire que la plateforme RINOA SUR est un succès et que la marine indienne a fait part de son intérêt pour son utilisation. Apparement, RINOA n’aurait pas eu d’autres choix que de collaborer avec le gouvernement indien, sans quoi un déploiement en Inde n’aurait pas été garanti.

Il faut savoir que le gouvernement indien a récemment autorisé son service de renseignements d’avoir accès aux communications électroniques de chaque citoyen du pays.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Apple, RIM et Nokia soupçonnés d’avoir aidé l’Inde à avoir accès à des informations confidentielles sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus