Apple : les ventes d'iPhone continuent de chuter

Par , publié le
Tech
Le PDG d'Apple Tim Cook, le 9 septembre 2015, à San Francisco, lors de la présentation de l'iPhone 6s

Les ventes d'iPhone continuent de chuter, entraînant une baisse du bénéfice net de la firme de Cupertino.

L’iPhone est-il en train de s’essouffler ? Alors qu’Apple vient de dévoiler ses résultats pour le 3e trimestre de l’année fiscale 2016, la firme a annoncé une nouvelle baisse des ventes de son smartphone fétiche. De quoi grever le bénéfice net global de la firme de Cupertino.

L’iPhone continue de reculer

Selon les chiffres dévoilés par la marque à la pomme et relayés par nos confrères de Begeek, sur le dernier trimestre l’iPhone s’est écoulé 40,40 millions d’exemplaires, soit 15 % de moins par rapport à l’exercice précédent. Cela fait deux trimestres consécutifs que les ventes d’iPhone chutent. Petite consolation cependant, c’est un peu mieux que ce que les analystes avaient prévu, c’est dernier voyait Apple ne vendre « que » 40,02 millions d’iPhone.

Bien entendu, cette chute des ventes du produit phare de la marque à la pomme entraîne inévitablement une chute du bénéfice de la firme, car aucun autre produit de la galaxie Apple n’a pris le relais. Le bénéfice net d’Apple a chuté de 27 % pour tomber à 7,8 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires a lui aussi été impacté en chutant de 15 % à 42,4 milliards de dollars.

Le flou autour de l’Apple Watch

L’iPhone n’est pas le seul produit Apple à subir une baisse de ses ventes. Les ventes d’ordinateurs Mac ont de leur côté chuté de 11 % alors que l’iPad continue sa dégringolade avec une baisse de 9 % des ventes par rapport à l’exercice précédent.

Pour tenter de compenser ces baisses des ventes, Apple tente de diversifier son offre. On pense notamment à la sortie de l’Apple Watch, pour laquelle Apple entretient toujours le mystère, car la firme de Cupertino n’a jamais indiqué combien il s’en était écoulé. Apple se penche également sur des domaines comme celui des voitures autonomes ou de la télévision, la firme pourrait bientôt présenter son propre bouquet TV. Ces mauvais chiffres qui n’ont pas vraiment inquiété les investisseurs l’action d’Apple progressait d’environ 5 % dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York. La pomme croquée reste une valeur sûre !

Crédits photos : © AFP/Archives Josh Edelson

Partager cet article

Pour en savoir plus