Apple déclare la guerre au cheval de Troie Flashback

Par ,
Tech Apple déclare la guerre au cheval de Troie Flashback

Apple a décidé de mettre fin aux nuisances du cheval de Troie Flashback et propose à tous les utilisateurs de Mac OS des outils pour éradiquer le malware.

Les utilisateurs de Mac OS X connaissent très certainement le cheval de Troie Flashback. Ce dernier exploite deux failles de sécurité Java pour injecter du code malicieux par l’intermédiaire du navigateur Safari. Un logiciel malveillant qui s’adapte depuis des années, puisque ses créateurs ont proposé des variantes pour contrer les antivirus et s’adapter aux environnements de travail.

Selon les derniers chiffres, le trojan aurait infecté près de 60 000 machines, dont 3 000 en France. Des machines victimes d’un keylogger, un petit soft qui permet de capturer la saisie clavier d’un ordinateur. Des correctifs pour Mac OS X Snow Leopard et Lion ont déjà été distribués par Apple en mars dernier et au début du mois d’avril. Les utilisateurs ayant une version antérieure aux OS cités précédemment sont invités à désactiver Java.

Une première série de mesures qui n’a pas suffit puisque de nombreux utilisateurs n’ont tout simplement pas appliqué les mises à jour. Face à ce constat, Apple a décidé de passer à la vitesse supérieure et lance un outil de suppression et une option qui met de manière constante Flashback sur la liste noire des menaces virales.

Par ailleurs, les fournisseurs d’accès sont invités à désactiver et fermer les domaines utilisés par le virus afin de démanteler le réseau de serveurs servant à sa propagation. Parmi les domaines fermés on retrouverait la propriété de Dr. Web, un éditeur de sécurité informatique russe, qui avançait il y a peu des chiffres présentant les ravages du malware en question.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Apple déclare la guerre au cheval de Troie Flashback sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus