Apple : coup de frein sur le projet de voiture autonome

Par , publié le
Tech
Le logo d'Apple sur un Apple Store

Selon Bloomberg, Apple aurait décidé de réduire la voilure concernant son projet de voiture autonome pour se recentrer sur sa partie logicielle.

Le marché de la voiture autonome sera très certainement l’un des plus disputés dans les années à venir. Les plus grands constructeurs automobiles et les géants du secteur high-tech ont en effet presque tous un projet de ce type dans les tuyaux.

Apple ne dérogeait pas à cette règle et développait son propre prototype avec le projet Titan. Mais selon les informations de Bloomberg, la marque à la pomme aurait considérablement revu ses ambitions à la baisse dans ce domaine.

L’iCar ne verra peut-être jamais le jour

Le magazine économique tiendrait ses sources d’un proche de la firme de Cupertino. Si plus de 1000 employés avaient été embauchés pour le projet Titan en 2014, Apple aurait considérablement réduit la voilure. 120 développeurs auraient été débarqués ainsi que plusieurs centaines d’ingénieurs au cours de ces deux dernières années. Des départs qui s’expliquent par de gros désaccords stratégiques dans les hautes sphères de Cupertino.

Depuis 2015 et la reprise du projet par Bob Mansfield, un ingénieur de la firme à la pomme ayant notamment travaillé sur l’iPad, les efforts des équipes dédiées au projet d’iCar se seraient recentrés sur la conception d’une plateforme logicielle à destination des constructeurs plutôt que d’un véhicule autonome 100 % Apple.

Une deadline pour 2017

Si le projet Titan semble avoir pris du plomb dans l’aile, tout ne serait pas perdu pour autant. Ainsi, Tim Cook aurait donné jusqu’à fin 2017 aux ingénieurs pour finaliser un projet de voiture autonome viable. Si ce n’est pas le cas, Apple choisirait de ne commercialiser que sa solution logicielle.

Comme c’est le cas depuis le début des rumeurs concernant le projet Titan, Apple n’a pas souhaité commenter les informations de Bloomberg.

Crédits photos : Matcuz / Pixabay

Partager cet article

Pour en savoir plus