Appel au don de sang en cette période de fêtes

Par , publié le
Santé Don du sang
Don du sang

La période des fêtes est souvent propice aux accidents. Les besoins en sang sont plus importants alors que les donneurs se font plus rares. L'Etablissement Français du Sang appelle les donneurs.

Fortement mobilisés après les attentats de Paris, les donneurs de sang se font plus rares en cette période de fin d'année. Bien que le sang ne manque pas encore, l'Etablissement Français du sang appelle au don de sang car les poches collectées après les attentats arrivent en fin de vie et doivent être remplacées.

L'EFS à la rencontre des donneurs

L'Etablissement Français du Sang organise actuellement ses dernières collectes mobiles. A Paris par exemple, un chapiteau a été dressé place de la Bataille-de-Stalingrad dans le Xe arrondissement pour accueillir les dons de sang. Le stand sera encore ouvert demain de 12 à 18 heures. D'autres chapiteaux ont été montés sur l'esplanade de la Défense et place d'Italie. Des collectes mobiles sont cependant organisées un peu partout en France.

Les donneurs volontaires de sang doivent être majeurs et avoir moins de 70 ans. Ils doivent aussi peser au moins 50 kilogrammes, être en bonne santé et avoir un taux d'hémoglobine dans le sang d'au moins 12,5%. Un entretien médical confidentiel est préalable à la prise de sang.

Subvenir aux besoins des hôpitaux

L'EFS rappelle ainsi que "Les réserves sont habituellement fragiles au mois de janvier, après les fêtes de fin d'année. Mais les besoins, eux, ne baissent pas : 10 000 dons sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades".

Les transfusions de sang sont parfois nécessaire dans de nombreux cas comme les accidents, le cancer, la leucémie mais aussi pour certaines interventions chirurgicales et la recherche médicale. Si vous souhaitez donner votre sang, vous pouvez trouver le site le plus proche de chez vous en consultant le site : dondusang.net. Une pièce d'identité vous sera demandée et il est nécessaire de s'être bien alimenté avant le don.

Crédits photos : Matej Kastelic/Shutterstock.com

Partager cet article