Appel au boycott des bouteilles de lait non recyclabes

Par , publié le
Environnement
Photo d'ilustration. Une bouteille de lait.

Une association de protection de l'environnement appelle les consommateurs à ne plus acheter les nouvelles bouteilles de lait, non recyclables.

Plus légères, sans opercule en aluminium, ces bouteilles conservent mieux le lait. A priori elles ont tout pour elles, mais le problème est qu'elles ne sont recyclables.

Zero Waste, une association qui milite pour la réduction et une gestion plus durable des déchets, a lancé une pétition en ligne afin d'interpeller les consommateurs.

Le PET opaque, un ennemi à abattre selon Zero Waste

Dans cette pétition, l'association explique que "Contrairement au PET transparent ou au PEHD des bouteilles de lait traditionnelles, ces bouteilles sont en effet composées d’un type de plastique bien spécifique, le PET opaque". Et c'est bien ce dernier qui n'est pas recyclable.

Et désormais, de nombreuses marques de distributeurs préfèrent désormais utiliser ce PET, comme Carrefour, Monoprix-Casino, Système U et Intermarché.

"Une filière de recyclage prise au piège et menacée"

"Les centres de tri français ne sont pas équipés des machines qui permettraient de séparer ces nouvelles bouteilles non recyclables du reste", indique la présidente de l'association Flore Berlingen. C'est la raison pour laquelle l'association appelle ces distributeurs à "renoncer immédiatement à l'utilisation de PET opaque dans leurs bouteilles et flacons, tant que les conditions nécessaires à leur recyclage ne sont pas réunies". Et conseille aux consommateurs de privilégier les emballages en verre, brique ou PEHD.

Du côté d'Eco-Emballages et de son directeur général Jean Hornain, on explique : "En France, on consomme beaucoup de lait longue conservation. Et pour que le lait se conserve longtemps, il faut que la bouteille soit vraiment opaque. Le sujet est donc l'opacifiant qui est à l'intérieur. On a un travail pour voir si on peut alléger le degré d'opacifiant. On fera un point à la fin de l'année sur ce sujet".

Crédits photos : Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus