L'appel au don de cartes postales fait le buzz sur Facebook

Par , publié le | modifié le
Insolite
Le demande de l'institutrice de Noirmoutier fait le tour de Facebook

L’appel au don de cartes postales lancé par une institutrice de Noirmoutier a provoqué un énorme buzz sur Facebook.

Vous avez peut-être vu passer le message si vous êtes du genre à consulter votre compte Facebook régulièrement. Céline Cheveau Feuillatre, institutrice à Noirmoutier, lance un appel sur le réseau social avec ses élèves, elle et sa classe souhaitent récupérer des cartes postales des 4 coins du monde alors qu’ils étudient actuellement la géographie.

En quelques jours, le message se répand comme une trainée de poudre et près de 100 000 internautes l’ont déjà partagé à leurs contacts.

Des cartes postales du monde entier pour étudier les pays

Le message posté par l’institutrice est simple « Bonjour, nous sommes une classe d’élèves de 6 à 10 ans de l’école le Rocher des lutins. Cette année, nous travaillons sur les pays du monde et nous aimerions recevoir des cartes postales des quatre coins du monde pour étudier les pays. En échange, nous vous enverrons un e-mail de remerciements (avec photos, dessins). Merci de partager notre message pour qu’il fasse le tour du monde avant juillet 2016, signé : les lutins. »

Les petites signatures de la vingtaine d’élèves finissent d’apporter la « mignoncité » qui va faire que le message sera partagé en masse sur Facebook. 94 000 utilisateurs du réseau social du monde entier ont partagé l’appel qui a d’ores et déjà été traduit en anglais et en espagnol.

Faites passer s' il vous plaît, mes petits élèves seraient tellement contents si ça marchait! Merci à vous!

Posté par Céline Chauveau Feuillatre sur lundi 9 novembre 2015

Du travail à venir pour les élèves !

Nous ne savons pas pour le moment si les premières cartes postales ont été envoyées et si la boîte aux lettres de l’école est prête à exploser. Nul doute que devant l’ampleur qu’a prise le phénomène sur la toile, l’opération sera un succès.

Reste maintenant à savoir si l’institutrice parviendra à réunir une carte de tous les pays du globe. Dans tous les cas, les élèves risquent d’avoir un peu de travail supplémentaire pour répondre à celles et ceux qui auront joué le jeu !

Crédits photos : Capture Facebook

Partager cet article

Pour en savoir plus