App Store : les applications bientôt contrôlées sur leur fonctionnement permanent

Par , publié le
Mobile Photo d'illustration. Un iPhone.
Photo d'illustration. Un iPhone.

Apple prévoit de procéder au contrôle prochain des applications de son App Store afin de vérifier si tous ces programmes sont bien à jour. En cas de retour négatif, la firme pourra aller jusqu'à supprimer l'application si une version fonctionnelle n'est pas fournie.

Pour qui estimerait que l'App Store renferme un catalogue trop fourni, et ce pour diverses raisons, Apple prévoit de remédier à cette situation en annonçant ainsi un contrôle prochain de son éventail d'applications. Des vérifications qui s'opèreront à compter du 7 septembre 2016.

Le but de la manœuvre, s'assurer que toutes les applications, parmi les quelque deux millions téléchargeables sur l'App Store, soient mises à jour et fonctionnelles. Next INpact rappelle que jusqu'à maintenant, les contrôles d'Apple ne s'effectuaient que lors de la mise en ligne d'une application et de la publication des mises à jour. De ce fait, une application pouvait demeurer sur la plate-forme en dépit de n'avoir pas/jamais été mise à jour depuis son lancement.

Contrôle des applications : Apple pourra les supprimer

Dans sa foire aux questions, Apple précise que les applications de toutes catégories sont concernées par ces contrôles. La firme à la pomme croquée poursuit en indiquant que si un problème est constatée sur une application, le développeur sera contacté par Apple et invité à apporter les mises à jour correctrices nécessaires au maintien du programme sur l'App Store.

Pour ce faire, le concepteur de l'application disposera d'un délai de 30 jours. Si aucune mise à jour n'est fournie d'ici là, l'application sera purement et simplement supprimée. Elle ne disparaîtra cependant pas du compte du développeur et demeurera accessible pour tous les utilisateurs l'ayant préalablement téléchargée.

Les crashes au lancement rédhibitoires

Et même dans ce cas de figure, il reste possible de voir une application être de nouveau publiée sur l'App Store dans sa version corrigée, et ce au-delà de cette période de 30 jours. Apple ne fera alors que retirer le programme en attendant une mise à jour et sa validation. À noter pour finir que les applications plantant au démarrage seront quant à elles supprimées sans délai.

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus