L’Antarctique était une forêt vierge où il faisait 20 degrés

Par , publié le | modifié le
Nature Antarctique
Antarctique

L’Antarctique n’a pas toujours été fait de glace, il y a 50 millions d’années, c’est la forêt et les palmiers qui étaient largement présents. Ce sont les scientifiques qui ont fait cette découverte à l’aide de forage.

L’Antarctique est réputé aujourd’hui pour les icebergs et les étendues de glaces. Le paysage était tout à fait différent il y a entre 34 et 56 millions d’années. La revue britannique Nature vient de publier la découverte des scientifiques. Ces derniers ont réalisé des forages dans la mer. Ils ont pu remonter des fossiles de pollen présent dans les forêts « quasi tropicales ». Les chercheurs ont donc affirmé qu’à l’Éocène, le continent antarctique était totalement recouvert de verdure et non de glace. Ces révélations sont assez incroyables surtout lorsque l’on apprend que la température était agréable.

L’étude des molécules indique qu’il faisait environ 20 degrés. Le scientifique australien, Kevin Welsh qui a participé à cette recherche, explique « Il y avait des forêts, pas de glace, et il faisait très bon ». Cette chaleur peut être due à un taux de dioxyde de carbone présent à cette époque dans l’atmosphère, il devait être de 990 à plusieurs milliers de ppm (Parties par million). Aujourd’hui, les mesures montrent 395 ppm.

Ces découvertes comme l’indique Maxisciences sont d’une réelle importance notamment pour comprendre les changements climatiques susceptibles de se produire dans les décennies à venir. Le continent glacé a donc une place significative au sein de la planète. Le chercheur a indiqué que l’Antarctique stockait des réserves d’eau importantes. On peut donc se demander si l’inverse est possible. Un continent recouvert par la forêt a pu se transformer en glace. Cette situation pourrait-elle se produire pour d’autres continents ?

Crédits photos : photomalt/Shutterstock.com

Partager cet article