Annecy : une usine ravagée par un incendie et plus de 250 employés dans l'embarras

Par , publié le
Faits Divers Image d'illustration d'un incendie
Image d'illustration d'un incendie

Dans la nuit de vendredi à samedi, un incendie s'est déclaré dans une usine d'Annecy. Le bâtiment a depuis été ravagé par les flammes, mettant ainsi au chômage technique 265 personnes.

Les circonstances précises du drame ne semblent pas avoir été encore établies. Il apparaît toutefois pour l'heure que dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 juin, dans la zone industrielle d'Annecy (Haute-Savoie), un incendie s'est déclaré sur le site de l’entreprise Aptar (anciennement connue sous le nom Graphocolor).

Il était alors aux alentours d'1h20, comme le rapportent nos confrères du Dauphiné Libéré. Le sinistre aura notamment conduit à totalement ravager le bâtiment de production de la société, classée au passage en tant que site sensible. Le commandant Lallement a dirigé les opérations visant à éteindre les flammes, une tâche ayant mobilisé 70 sapeurs-pompiers. L'intervention a nécessité le déploiement de Six lances dont deux sur grande échelle.

Incendie dans une usine d'Annecy : pas de blessés

Ce n'est que vers 4h30 que l'incendie a été circonscrit au sein de cette usine d'une superficie de 1.500 m². Le directeur du site Michel Morin, qui était sur place, a indiqué qu'une cinquantaine d'employés œuvraient dans l'unité de production. Tous ont pu être évacués sans délai et aucun d'entre eux n'est ressorti blessé.

On apprend par ailleurs que le bâtiment attenant, lequel renfermait des produits dangereux, n'a pas été touché par l'incendie, et aucune fuite n'a de même été relevée. Quant à l'usine détruite, son état met du coup 265 salariés et intérimaires à l'arrêt, et ce pour une durée estimée à plusieurs mois.

265 salariés et intérimaires à l'arrêt

L'entreprise Aptar s'est faite une spécialité du traitement de surface de l'aluminium, pour un usage principalement réservé aux emballages de l'industrie cosmétique. Ses salariés, au nombre de 215, représentent ainsi la majeure partie du personnel, et Aptar est par ailleurs l'un des principaux employeurs de la ville d'Annecy. Il est enfin à noter que la veille du drame, un exercice incendie avait été organisé sur le même site.

Partager cet article

Pour en savoir plus