Annecy : quatre lycéens accusés de bizutage scatologique

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Capture d'écran de Google Street View montrant le commissariat de Besançon.
Capture d'écran de Google Street View montrant le commissariat de Besançon.

Jeudi et vendredi, quatre internes d'un lycée d'Annecy ont été conduits au commissariat pour des accusations de bizutage scatologique.

La rentrée de plusieurs élèves du lycée prestigieux de Berthollet, à Annecy, ne s'est apparemment pas déroulée sans heurts. Ceux-ci se sont en effet plaints de violences commises dans le cadre d'un bizutage que plusieurs internes de l'établissement leur auraient fait subir.

Des accusations ayant amené à ce que quatre internes de ce lycée soit conduits au commissariat jeudi et vendredi afin d'y être entendus. D'après les informations récoltées par nos confrères du Dauphiné Libéré, les bizutages présenteraient un caractère "scatologique" et certains faits reprochés pourraient même constituer des agressions sexuelles.

Accusations de bizutage scatologique à Annecy : des internes exclus du lycée

La garde à vue de trois de ces internes a été maintenue jusqu'à vendredi après-midi, avant qu'ils ne soient relâchés et exclus du lycée. On nous précise de même que les mis en cause, tous mineurs et scolarisés en terminale, s'en seraient pris à des élèves de seconde ayant opté pour la filière sportive.

D'autres plaintes à prévoir ?

Le parquet d'Annecy dirigera l'enquête confiée à la police de la commune. Et à en croire Le Dauphiné Libéré, d'autres plaintes pourraient s'ajouter aux quatre déjà enregistrées dans cette affaire de bizutage, avec certaines d'entre elles pressenties pour être émises par d'anciens élèves. Des témoignages font en effet état d'une "mauvaise tradition" établie depuis maintenant un certain nombre d'années au sein de l'établissement.

Partager cet article