Les ampoules LED endommageraient la rétine

Par , publié le
Santé
Lumileds fabrique des composants pour des lampes LED et des phares de voiture

Selon une étude scientifique, les LED pourraient endommager gravement la rétine sur le long terme.

Plébiscitées pour leur faible consommation électrique, les diodes électroluminescentes (LED) sont de plus en plus présentes dans notre quotidien. Pour obtenir un éclairage aussi puissant et peu énergivore, les LED diffusent notamment une grande quantité de lumière bleue, déjà pointée du doigt pour ses effets néfastes sur le sommeil.

Selon une étude publiée sur le site internet de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), les LED pourraient également endommager la rétine.

Les LED endommagent les cellules rétiniennes

En se penchant sur l’impact des rayons émis par les LED et d’autres dispositifs d'éclairage sur la rétine de plusieurs rats de laboratoire, les scientifiques ont remarqué que pour une exposition de 24 heures à une intensité lumineuse égale à celle utilisée dans les habitations (500 lux), seules les LED ont engendré des effets néfastes sur les cellules rétiniennes des animaux.

Chez certains sujets comme les rats albinos, une dégénérescence rétinienne a été observée.

La lumière bleue en cause

Pour expliquer le phénomène, les chercheurs se sont penchés sur la lumière bleue émise par les ampoules LED. Ce type de rayonnement engendre deux phénomènes toxiques pour la rétine, l’apoptose (mort cellulaire) et la nécrose. Les cellules ainsi endommagées viendraient par la suite contaminer les cellules saines.

Si pour le moment, l’expérience s’est limitée à une étude sur les rats, les scientifiques tiennent à mettre en garde le grand public sur les effets des LED sur le long terme. Comme la peau qui peut se protéger naturellement du soleil un certain temps, les yeux et la rétine posséderaient un « capital lumière ».

Les chercheurs s’inquiètent d’une possible augmentation des cas de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui correspond à une dégradation d’une partie de la rétine. L’INSERM demande donc la mise sur le marché d’ampoules domestiques possédant un rayonnement de lumière bleue moins important que la génération actuelle de LED.

Crédits photos : © GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives SCOTT OLSON

Partager cet article