Amiens : une grande roue bloque quelque 50 personnes pendant 3 heures

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Dimanche après-midi, près de 50 personnes sont restés bloquées dans la grande roue du marché de Noël d'Amiens. Un incident dont l'origine pourrait s'avérer un dysfonctionnement du moteur.

Elles ont été environ 50 personnes à être victimes, dimanche après-midi, d'un blocage de la grande roue du marché de Noël d'Amiens (Somme). Il est 17h20 lorsque, peu après sa mise en marche, le manège se stoppe. Un arrêt qui va se prolonger au moins trois heures durant, avant que les occupants de la grande roue ne soient secourus par les pompiers.

Comme le rapportent nos confrères de France Bleu, les personnes bloquées se trouvaient dans différentes nacelles, certaines plus facilement accessibles que d'autres. Pour les nacelles assez aisément atteignables, les soldats du feu ont eu recours à la grande échelle. Pour les personnes restantes, il a été nécessaire de procéder à un déverrouillage mécanique.

Grande roue bloquée à Rouen : un problème de moteur ?

Si l'hypothèse d'une panne électrique a pu être rapidement évoquée, elle a été tout aussi vite balayée étant donné que les décorations lumineuses du manège haut de 40 mètres ont continué à émettre pendant le blocage de la roue. On parle désormais d'un dysfonctionnement du moteur comme origine de l'incident.

Le manège fermé jusqu'à nouvel ordre

Il n'est pas précisé si la grande roue a finalement pu repartir après que tous ses occupants en sont sortis.

Toujours est-il qu'à l'heure actuelle, le manège est fermé jusqu'à nouvel ordre, et plus particulièrement jusqu'à ce que son propriétaire apporte à Renaud Deschamps, adjoint au maire d'Amiens en charge du commerce, les garanties requises pour un redémarrage ainsi que les causes du blocage de dimanche. Pour profiter de l'affluence des fêtes de fin d'année, le titulaire de la grande roue aura vraisemblablement à cœur de répondre au plus vie à ces exigences.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article