Alpes : quatre loups tués le week-end dernier

Par , publié le
France
Femelle loup. Image d'illustration.

Quatre loups ont été abattus le week-end dernier dans les Alpes. Au total, douze bêtes ont trouvé la mort en France depuis juillet.

Les autorités locales nous apprennent que le week-end dernier, quatre loups ont été abattus dans les Alpes, ce qui porte à douze le nombre de bêtes tuées en France depuis le mois de juillet 2015. Deux de ces loups ont trouvé la mort dans le département de Savoie (nord des Alpes), quand les deux autres ont rendu leur dernier souffle dans les Alpes-Maritimes.

Citée par nos confrères du Figaro, la préfecture des Alpes-Maritimes a fait savoir que "ces opérations sont intervenues à l'occasion d'opérations de chasse, conformément aux arrêtés préfectoraux ordonnant les tirs de prélèvement renforcé sur les secteurs concernés".

Loups tués dans les Alpes : un arrêté préfectoral contesté par des associations

Pour rappel, début septembre en Savoie, des éleveurs avaient gagné le droit d'abattre jusqu'à six loups sur une période de six mois, après avoir séquestré le président du parc national de la Vanoise pour obtenir gain de cause. L'arrêté préfectoral émis le 10 septembre dernier est toutefois considéré illégal par plusieurs associations de défense de l'environnement, qui ont ainsi déposé un recours avec un verdict attendu pour être délivré en fin de semaine.

Une espèce protégée

Les éleveurs des Alpes ne cachent pas leur exaspération face à la recrudescence de loups dans la région depuis le début des années 90. Les chiffres de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (Oncfs) attestent de la présence de plus ou moins 280 loups en France, dont la sécurité est assurée par la convention de Berne quant à la protection de la flore et la faune sauvages. Et le président de la République François Hollande d'indiquer dans un entretien accordé au Chasseur français que dorénavant, "chaque année, il sera décidé du nombre de loups à abattre en fonction de l'évaluation des risques et de la croissance de la population de loups". Avec un quota annuel passant de 24 à 36.

Crédits photos : andamanec / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus