Alpes-Maritimes : mort d'un homme poignardé une soixantaine de fois par un ami

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

Vendredi dans les Alpes-Maritimes, un jeune homme de 19 ans a succombé à ses blessures après qu'un ami lui a assené une soixantaine de coups de couteau. Le suspect a évoqué une dispute.

Le drame s'est produit vendredi matin dans la commune de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Un jeune homme de 19 ans est décédé au domicile de sa mère après avoir reçu une soixantaine de coups de couteau, assénés par un ami du même âge.

Comme rapporté par BFMTV.COM, c'est le grand-père de la victime qui a découvert le corps vendredi, plus tard dans la matinée. Le suspect a été interpellé alors qu'il revenait, dans l'après-midi, sur les lieux de son supposé crime. Les autorités auront ainsi remarqué la présence de sang sur le jeune homme de même que des coupures au niveau de ses mains.

Mortellement poignardé par son ami : une dispute évoquée

Le meurtrier présumé a expliqué qu'une dispute a éclaté entre son ami et lui, sans se vouloir pour autant catégorique sur les raisons de cette altercation. Un différend en tout cas suffisamment important pour que la future victime se saisisse d'un couteau de cuisine avec pour apparente intention celle d'agresser son ami. Ce dernier aurait alors répliqué en lui assénant une soixantaine de coups de couteau.

Il n'a pas été mentionné si ces multiples attaques ont été commises par le couteau dont s'était emparée la victime un peu plus tôt. Ajoutons que les faits se sont déroulés sans présence de la mère du jeune homme poignardé, elle-ci travaillant par ailleurs de nuit.

"Pas rendu compte" de la violence des coups

Selon ses dires, le suspect, sans emploi tout comme sa victime, ne s'est pas "rendu compte" de la violence de ses coups et du nombre d'attaques portées. L'arme du crime a été retrouvée chez lui, et plus précisément au domicile de sa mère résidant également à Cagnes-sur-Mer. C'est en garde à vue qu'il a reconnu les faits. Une source judiciaire a indiqué que sa mise en examen devrait intervenir en ce dimanche, alors que son casier judiciaire était jusqu'ici vierge.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article