Alpes-de-Haute-Provence : un sexagénaire meurt suite à un accident de kayak

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Mardi après-midi dans les Alpes-de-Haute-Provence, un homme de 65 ans originaire de Bures-sur-Yvette (Essonne) a trouvé la mort après un accident de canoë-kayak. L'autre passager est lui seulement blessé.

Mercredi après-midi dans l'Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence), un homme de 65 ans originaire de Bures-sur-Yvette (Essonne) a trouvé la mort dans un accident de canoë-kayak. La tragédie est survenue alors que le sexagénaire prenait part à une sortie encadrée par des professionnels de la discipline, et ce au sein d'un groupe d'une vingtaine de personnes.

Ces personnes descendaient la rivière en canoë-kayak et en rafting et s'apprêtaient à atteindre le débarcadère situé dans la commune du Lauzet. Nos confrères du Dauphiné Libéré, qui nous rapportent l'enchaînement des faits, indiquent qu'un canoë dans lequel se trouvait deux frères a chaviré dans un trou d'eau en début d'après-midi, vers 13h30.

Accident de canoë-kayak : un Essonnien de 65 ans décède dans les Alpes-de-Haute-Provence

Le passager arrière restera submergé pendant une durée non communiquée, jusqu'à temps que des membres du groupe le ramènent sur la berge. C'est là que ce sexagénaire a pu bénéficier des premiers soins par son fils, pompier. Ce dernier se verra rejoint dans ses efforts par les pompiers de la vallée, avant qu'un médecin du SMUR (Service mobile d'urgence et de réanimation) et les gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) de Jausiers ne prennent en charge la victime dans l’hélicoptère de la gendarmerie de Digne-les-Bains.

L'autre passager blessé à la jambe

Admis dans un état critique au service réanimation du centre hospitalier de Gap, le sexagénaire est décédé dans la soirée, peu après 19h00. Quant à l'autre passager du canoë-kayak, il a été pris en charge par les pompiers pour une ou des blessure(s) observée(s) à la jambe. La gendarmerie et le PGHM de Jausiers se vont vus confier l'enquête visant à déterminer les circonstances du drame.

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus