Allergies respiratoires : un laboratoire rappelle des traitements

Par , publié le
Santé Vaccin (photo d'illustration)
Vaccin (photo d'illustration)

Le laboratoire Stallergenes Greer vient de communiquer sur le rappel de ses traitements contre les allergies respiratoires. Ceux-ci afficheraient ainsi une efficacité relative.

En ce lundi, le laboratoire franco-américain Stallergenes Greer, spécialisé dans le traitement des allergies respiratoires, vient d'annoncer que sa filliale Stallergenes "procède actuellement au rappel de produits d'immunothérapie allergénique, expédiés à partir de son site d'Antony à compter du 13 août 2015".

La raison de cette opération, qui nous est rapportée par nos confrères de Ouest-France : des traitements supposément mal adaptés. Le communiqué du laboratoire ajoute qu'"en France, ce rappel de produit se déroule selon un plan de gestion des risques établi en lien avec l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)".

Stallergenes Greer rappelle des traitements supposément "mal adaptés" contre les allergies respiratoires

Stallergenes Greer précise que des décisions similaires devraient être prises sur les autres territoires où ce traitement est délivré : "dans les autres pays, les mesures à prendre seront examinées et adoptées en concertation avec chacune des autorités sanitaires nationales". Rappelons que mercredi dernier et conséquemment à une requête de l'ANSM, le laboratoire avait annoncé suspendre temporairement sa production et sa distribution sur son site d'Antony (Hauts-de-Seine). Motif alors évoqué, un nouveau système informatique dont le déploiement causerait plusieurs "difficultés".

Deux numéros verts mis en place

Stallergenes Greer avait cependant réagi au préalable de la demande de l'ANSM, et ce dès le 23 novembre par l'arrêt des expéditions françaises pour les allergènes individualisés. Cette suspension se sera étendue aux autres produits deux jours plus tard. L'ANSM avait également invité le laboratoire à "contacter chaque patient pour qu'il puisse retourner le produit" si celui-ci avait été envoyé après le 13 août dernier. Le laboratoire spécialisé explique que "la production devrait reprendre après résolution de ces problèmes informatiques et des observations formulées par l'ANSM". Et que, "dans un souci de transparence, Stallergenes avertira l'ensemble des professionnels de santé prescrivant ses produits de ce rappel, dans chacun des pays concernés". Les patients et les professionnels de santé peuvent dès à présent passer par deux numéros verts "pour tous renseignements complémentaires" : le  0 800 940 377 pour les premiers et le 0 800 940 390 pour les seconds.

Crédits photos : Istvan Csak/Shutterstock.com

Partager cet article