Allemagne : un Irakien abattu après avoir poignardé une policière

Par , publié le
International
Police allemande

Les autorités berlinoises ont abattu un Irakien de 41 ans après que celui-ci ait sévèrement poignardé une policière jeudi dans un quartier de la capitale.

Le dénommé Rafik Y., Irakien de 41 ans, a été abattu par les forces de l'ordre berlinoises après que l'homme ait grièvement poignardé une policière jeudi dans le quartier de Spandau (Berlin, Allemagne). Le parquet a ajouté que l'individu, "suspecté d'islamisme", avait déjà été condamné à huit ans de prison sur le sol allemand pour avoir, en 2004, projeté un attentat contre le Premier ministre irakien de l'époque lyad Allaoui, alors que celui-ci effectuait une visite en Allemagne.

Rappelons que la sentence avait été délivrée en 2008 après deux ans de procès. Le procureur Dirk Feuerberg, cité par l'agence de presse allemande DPA et dont les propos nous sont rapportés par Le Point avec AFP, a déclaré qu'il serait inapproprié de parler pour l'heure d'un acte "terroriste" et prémédité pour qualifier les faits survenus jeudi. Une perquisition du domicile de l'individu devrait ainsi permettre d'en savoir davantage sur ses motivations.

Berlin : déjà condamné pour terrorisme, il poignarde grièvement une policière

L'agence DPA informe que jeudi matin, Rafik Y. s'est défait du bracelet électronique qu'il était pourtant censé porter depuis sa mise en liberté conditionnelle. Et le journal local Berliner Morgenpost d'indiquer que les forces de l'ordre ont été appelées à intervenir à Spandau alors que l'homme y menaçait des passants à l'aide d'un couteau. À l'arrivée de la police, celui-ci s'est jetée sur elle, occasionnant de ce fait de graves blessures à une policière. Un collègue de cette fonctionnaire a alors ouvert le feu sur le suspect, selon le récit des autorités.

La fonctionnaire dans un état "stable"

En dépit de plusieurs tentatives de réanimation, l'assaillant succombera à ses blessures. Quant à l'état de santé de la policière poignardée, il se veut "stable" d'après les informations communiquées par la police de Berlin, laquelle ajoute que la fonctionnaire se trouve "toujours en soins intensifs" à l'heure actuelle.

Crédits photos : morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus