Allemagne: un homme avoue le meurtre d’un deuxième enfant réfugié

Par , publié le
Actualité
Photo d'illustration. Véhicules de la police allemande.

Au lendemain de son arrestation concernant le meurtre d'un petit enfant réfugié, Silvio S. 32 ans a avoué le meurtre d'un deuxième en juillet dernier.

Horreur en Allemagne, où un homme a avoué le meurtre d’un deuxième enfant réfugié. Initialement il était interrogé sur le meurtre d’un petit garçon qui avait fui avec sa famille la Bosnie-Herzégovine, porté disparu début juillet. Âgé de 4 ans, le petit Mohammed était retrouvé mort dans le coffre d’une voiture. Pour les enquêteurs, l’arrestation de Sylvio S. 32 ans, est peut-être la réponse à d’autres assassinats d’enfants.

"L'homme a avoué dans la nuit avoir aussi tué Elias", un enfant disparu sur une aire de jeux au pied de son immeuble à Potsdam (est) près de Berlin, indique Stefan Redlich porte-parole de la police.

Meurtre à caractère sexuel

Alors que les agressions envers les migrants sont pour la plupart à caractère raciste, le meurtre du petit Mohammed et du petit Elias seraient à caractère sexuel affirme l’agence allemande DPA, sans pour autant citer de sources ou en donnant davantage de détails.

Disparu depuis le 8 juillet, le petit Elias, dont le portrait avait été diffusé a été enterré dans un jardin ouvrier selon l’AFP.

Silvio S dénoncé par sa mère

Le meurtrier présummé Silvio S, avait été arrêté jeudi après dénonciation de sa mère à la police. Elle aurait contacté les autorités après que l’homme ait avoué avoir tué Mohammed. Décrit comme « timide, presque peureux », l’homme avait été aperçu et reconnu par son père sur des caméras de surveillance à proximité de Lageso, centre d’accueil et d’enregistrement des demandeurs d’asile à Berlin.

Les enquêteurs vont maintenant examiner d’autres dossiers de disparitions. Le quotidien Zeitung évoque notamment la disparition d’une petite fille de 5 ans à Stendal, en ex-RDA.

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus